leral.net | S'informer en temps réel

Omar Faye, Leral Askan Wi : "Ce régime est un gaz toxique"

Omar Faye répond toujours présent lorsqu'il s'agit de jeter des pierres dans le jardin du pouvoir. Pessimiste quant à l'avenir du Sénégal, le leader de Leral Askan Wi estime que le régime est toxique. Il considère également que les gisements de pétroles trouvés au large des côtes sénégalaises n'est activé que pour distraire l'opinion car ils ont été trouvés depuis l'époque de Abdoulaye Wade.


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Octobre 2014 à 14:51 | | 32 commentaire(s)|

Omar Faye, Leral Askan Wi : "Ce régime est un gaz toxique"
"Ce régime est un gaz toxique qui compromet la survie des Sénégalais. Macky Sall est dans une escalade nébuleuse et il dilapide les ressources du Sénégal pour satisfaire sa clientèle politique qui ne représente plus rien aux yeux de l'électorat sénégalais. C'est d'autant plus paradoxal qu'il nous parle de réduction du train de vie de l'Etat tout en posant des actes contraires à ce principe. Ce régime ne gouverne que par des effets d'annonce sans suite. Il avait promis des centaines de milliards aux régions lors des conseils des ministres décentralisés, mais rien n'est fait pour respecter cet engagement", a dit Omar Faye dans les colonnes de La Tribune.

Sur sa lancée de lynchage du régime Macky, M. Faye enchaîne : "Maintenant, on nous parle de pétrole pour davantage berner les Sénégalais. Ces gisements, on en parle depuis l'époque d'Abdoulaye Wade, mais, au final, ce n'est que pour distraire le peuple". Il a également agité l'éventualité de poursuites contre le président de la République devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite à la fin de son mandat. "Macky Sall a réactivé une juridiction illégitime, la Crei, et il risque d'être le premier président de la République à passer devant cette Cour à la fin de son mandat. Même la Première Dame pourrait en faire les frais, car la Crei n'est rien d'autre qu'un instrument de règlement de comptes. Ils disent vouloir assainir les deniers publics, mais c'est de véritables fossoyeurs de notre économie. Ils ont accusé Karim Wade d'être le propriétaire de l'aéroport de Malabo, de Dubai port world ou encore de 47 milliards cachés à Singapour alors qu'il n'en est rien. Les gens ne sont pas dupes et cette procédure ne fera que mettre du plomb dans l'aile de ce régime", a-t-il dit. Tirant sur la presse sans y paraître, Omar Faye dira, à propos du dossier qui lui tient tant à cœur : "Macky Sall et ses alliés sont, en plus, dans une logique de phagocyter la presse de sorte qu'elle ne s'intéresse pas aux dossiers sensibles. C'est le cas du dossier Arcelor Mittal dans le cadre duquel l'Etat a accepté d'empocher 75 milliards Cfa au lieu d'une indemnité estimé à plus de 2500 milliards".






Hebergeur d'image