leral.net | S'informer en temps réel

Omar Ndiaye "Angloma" : "Moustapha Cissé Lô m'avait confié son souhait de voir Touba sanctionner Macky Sall"


Rédigé par leral.net le Mardi 22 Mars 2016 à 11:42 | | 24 commentaire(s)|

Omar Ndiaye "Angloma" : "Moustapha Cissé Lô m'avait confié son souhait de voir Touba sanctionner Macky Sall"
Les langues se délient après la défaite du Oui à Touba et Mbacké. Dans l'Apr, les responsables locaux restent unanimement convaincus que le député Moustapha Cissé est l'unique responsable de cette déroute. L'ancien mandataire du parti présidentielle aux élections locales de 2012, Omar Ndiaye, révèle que Moustapha Cissé Lô lui avait confié son souhait de voir Touba sanctionner le Président Macky Sall. Vrai ou faux ? En tout cas, à l'en croire, la seule solution qui vaille, c'est de dégommer El Pisteloro de l'échiquier politique local.

Embouchant la même trompette, Serigne Sow soutient, dans les colonnes de L'Obs, que la défaite du Oui dans le département est lié aux comportements de certaines responsables, particulièrement de Cissé Lô. "Nous voulons que le Président renouvelle le personnel politique dans le département. Et il y a deux points essentiels qu'il faut retenir. D'abord, le comportement de celui qu'on appelle coordonnateur dans le département et qui est censé coiffer toute la coalition, son attitude ressemble à une conspiration pour faire perdre le Président. Son attitude ne va pas dans le sens d'améliorer l'image de la ville de Touba. Son comportement regrettable de Touba 28 a crée un retournement de situation, au moment où toutes les populations avaient épousé le projet de réforme constitutionnelle du Président Macky Sall", explique-t-il.

Serigne Mbaye Mbengue, un autre responsable, pense, pour sa part, qu'il s'agit d'une carence dans le leadership local. "Le Président n'a rien à se reprocher, parce que ce n'est pas lui qui a été sanctionné. Il a investi et beaucoup investi dans ce département et, principalement, dans la commune de Touba. Il a fait son devoir et a respecté ses engagements vis-à-vis du khalife des mourides. Ce sont certains leaders parmi nous qui n'ont pas fait le travail escompté qui se sont mal comportés et qui ont perdu", souligne-t-il.






Hebergeur d'image