leral.net | S'informer en temps réel

"On a le droit de choisir si on veut mourir ou pas", selon Jean Mercier

En 2015, Jean Mercier avait été condamné en première instance à un an de prison pour avoir aidé sa femme à mourir, alors qu'elle le lui avait demandé. Son procès en appel s'ouvre ce jeudi à Lyon. L'homme de 88 ans, convaincu que son acte était réfléchi et "mérite d'être étudié", s'est exprimé sur BFMTV. "Ça ne pouvait pas aller mieux, donc à ce moment-là on a le droit de choisir si on veut mourir ou pas", a-t-il estimé. Selon lui, ils s'étaient "promis l'un et l'autre qu'(ils) le ferait et (il) ne pouvait pas (se) permettre de ne pas le faire". "Hélas, nos politiques ne sont pas très courageux pour se lancer dans des folies pareilles", a-t-il déploré.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Septembre 2016 à 04:40 | | 1 commentaire(s)|







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image