leral.net | S'informer en temps réel

"On nous a offert un cirque politico-médiatique sur fond de psychodrame !"

ABDOULAYE WILANE SUR LE DEBAT RATE DE WALF TV

NETTALI-NET- Le débat qui devait opposer Karim Wade à Ousmane Tanor Dieng n’a pas fini de soulever des vagues. Après le « show » de Karim Wade face à Aissatou Diop Fall et Papis Diaw, Abdoulaye Wilane, très en colère, dénonce vigoureusement ce qu’il assimile à une grande escroquerie politico-médiatique ».


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Juillet 2009 à 15:04 | | 1 commentaire(s)|

"On nous a offert un cirque politico-médiatique sur fond de psychodrame !"
« J’avoue franchement être peiné doublement par ce qui s’est passé. On nous a offert un cirque politico médiatique sur fond de psychodrame. C’est une sorte de dramatique dégradant abject et en porte à faux avec les valeurs de civilisations de l’homo senegalensis », juge M. Wilane.

Pour lui, le président directeur général de Walf Tv se devait de rétablir la vérité historique manifestement ignorée par ses journalistes et leur invité : « Sidy Lamine Niasse était bien vivant et en activités en 1991, il sait donc que c’est Djibo Ka, ci-devant ministre d’Etat d’Abdoulaye Wade, qui était en charge de la diplomatie, donc de l’Oci. Ils auraient dû l’appeler pour débattre avec Karim Wade », regrette le porte parole du Ps.

Revenant sur les motifs de ce débat avorté, Abdoulaye Wilane enfonce le clou : « Ce qui sert à Karim de prétexte c’est ce que nous avons dit lors du CC du Ps. C’est trois questions qui sont une exigence nationale et internationale : 1) Va-t-il faire oui ou non la reddition des comptes de l’Anoci, sans quoi l’Anoci restera toujours un scandale historique ? 2) Wade père, son fils et son régime, sont-ils favorable oui ou non à un audit externe indépendant sur le plan technique et financier de la gestion de l’Anoci ? 3) Wade est-il prêt pour un débat sur le bradage du patrimoine foncier national, les projets et les montages d’initiatives qui ont été fait dans le cadre de l’Anoci".

"A défaut de cela, les sénégalais seront en droit de considérer qu’en matière de démocratie, de transparence et de bonne gouvernance, Karim Wade et l’Anoci sont l’exemple type de ce qu’il ne faut jamais faire dans une République", ajoute-t-il.

Selon Abdoulaye Wilane, « le comportement et la façon dont Walf tv secondé par la Rts ont accepté de jouer le jeu de Karim Wade, est scandaleux.

« Au Finish, on se rend compte que cette opération a été planifiée et hélas, ces médiats ont servi de support à une opération d’escroquerie politico-médiatique, à une publicité mensongère et à une démarche déloyale, cavalière et irrespectueuse des auditeurs téléspectateurs et des professionnels de l’information et de la communication. C’est scandaleux », se désole-t-il.

- Par Béatrice L. -



1.Posté par Alou le 20/07/2009 16:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut être Karim wade pour se livrer à de tels enfantillages. Ce monsieur a la COMM comme seul outil. Du moins apres la corruption. Tu refuses de répondre à l'assemblée nationale ( en pléniere )pour édifier le peuple sur les milliards gaspillés au point de faire débarquer le président de cette institution. Et tu oses demander à ceux qui ont organisé le sommet il y' a 18 ANS de venir s'expliquer. Les enfants nés en 1991 sont aujourd'hui des électeurs. C'est incroyablement pathétique. Bien qu'étant contre le PS, je pense que Karim devrait plutôt remercier l'ancien régime puisqu'il ont construit le lieu où la conférence de 2009 s'est tenue malgré 3 reports. Que ferait karim si le Méridien Président n'existait pas ? Ce monsieur a loué pour des milliards un bateau à moitié vide, planté pour 1milliard et demi des cocotiers, aucun hotel n'était prêt au moment du sommet islamique de 2009 cloturé par une soirée dansante avec alcool et biere à gogo. Et meme si le ps et tanor avait fauté, ce qui a été le cas, ils ont été sanctionné par le peuple en 2000. Il s'agit de parler du présent, monsieur le bébé de la république. Et puis c'est pas à tanor que tu dois la vérité mais au peuple senegalais. Et pour celà il suffit d'organiser un audit indépendant , non partisan. De plus ,depuis quand une personne meme fils de président peut décider unilatéralement un débat, en choisir la date, l'heure, son vis à vis, et même le théme du débat ? Depuis quand peut on organiser un débat, installer le plateau sans avoir l'avis favorable des deux parties. Et plus étonnant encore, la télévision concurrente , la RTS fait la publicité de l'émission de son concurrent, pour ne pas dire son ennemi. Quelque chose ne tourne pas rond , mais le ridicule ne tue pas. Pire, WALF fait mine de ne pas comprendre la supercherie mais ordonne à sa" talentueuse" directrice des programmes et à un journaliste sportif d'organiser le débat entre celui qui s'est invité et l'absent qu'il fustige même si ce dernier n'a jamais donné son accord pour participer à une quelconque émission. Et dire que l'invité a imposé ses conditions et à failli laisser les "journalistes" du jours avec leur décor apres quelques minutes d'entretien. Le fils de wade doit enfin comprendre qu'il ne suffit pas d'être fils du roi pour se faire couronner . La COM ne suffit pas même si au passage on bénéficie de la complicité d'un média endetté qui sans le dire ,cherche à couvrir ses arrieres( on se rappelle des personnes ressources à protéger avec afin de défendre des intérêts du groupe, dixit Sidy ).Les conseillers de ce petit politicien vont le perdre dans un océan sans fin. La journée du 22 mars devrait leur ouvrir les yeux, mais l'ivresse du pouvoir est bien plus fort. Bref quelques soient ses maipulations la monarchie ne passera pas incha Allah. WA SALAM.



Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image