leral.net | S'informer en temps réel

"On peut avoir des attentats à tout moment", confiait Manuel Valls avant les faits

Le Premier ministre, Manuel Valls, confiait craindre des "attentats à tout moment" vendredi au quotidien L'Opinion, en marge d'un déplacement à Dijon, quelques heures avant les attaques terroristes de vendredi soir à Paris.


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Novembre 2015 à 09:35 | | 2 commentaire(s)|

Le Premier ministre Manuel Valls, François Hollande et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve © epa.
Le Premier ministre Manuel Valls, François Hollande et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve © epa.
"C'est le seul truc qui peut nous empêcher de dormir. On peut avoir des attentats à tout moment, sous des formes très différentes, rien qu'en se procurant des armes à feu", avait déclaré le Premier ministre, dont les propos sont reproduits dans lopinion.fr.

"Il peut y avoir un attentat"
"Il peut y avoir un attentat", avait répété Manuel Valls en évoquant l'arrestation cette semaine d'un homme qui était en contact avec un jihadiste français en Syrie et projetait d'attaquer des militaires à Toulon. "Il faut être d'une très grande vigilance. Il y a les 1.'800 Français dans les filières syriennes et irakiennes. On découvre aussi des gens, et c'est le cas à Toulon, qui ne sont pas passés par des filières, qui n'ont pas de passé de délinquants", a poursuivi le Premier ministre.

Daech "en difficulté"
"On voit bien que Daech est sans doute en difficulté sur le terrain, notamment en Irak. Daech a des visées à l'extérieur", a ajouté Manuel Valls, faisant allusion notamment à l'annonce par les Kurdes de la reprise de la ville de Sinjar, au nord de l'Irak, au groupe Etat islamique (EI).

Beyrouth

"Si c'est confirmé pour l'explosion dans l'avion (russe en Égypte] et Beyrouth, où ils ont porté le fer au sein de la société libanaise, contre le Hezbollah (...). Est-ce qu'ils y arriveront en Europe?? Ils le veulent", poursuivait le Premier ministre cité par l'Opinion. "En Europe, c'est la France, mais pas seulement, qui peut-être visée. Tout cela avec le drame des réfugiés qui crispe la société française et les sociétés européennes. Il faut se battre", ajoutait-il encore.

7sur7.be






Hebergeur d'image