leral.net | S'informer en temps réel

On risque de perdre le pouvoir en 2017 - Par Mam Adama Ndour


Rédigé par leral.net le Lundi 1 Juin 2015 à 10:06 | | 0 commentaire(s)|

On risque de perdre le pouvoir en 2017 - Par Mam Adama Ndour
Depuis les élections législatives de juin 2014, l’opposition manœuvre dans les coulisses de la « politique mensonge » en perspectives des prochaines présidentielles. Alors, qu’elle clame urbi et orbi un compagnonnage sincère, de partager le bilan de notre magistère autant elle cherche à se regrouper pour se constituer en bloc solide et disposer ainsi d’un appareil lui permettant de battre notre parti (APR) et nous ramener à l’opposition. Ce jeu de dupes nous porte davantage préjudice dans la mesure où il nous affaiblit au profit d’une coalition vide, dont l’électorat est incertain.

L’Apr est un parti fort pour avoir conquis beaucoup de localités. Cependant les problèmes de candidature dans plusieurs communes, acceptés par le président du parti, pour promouvoir la démocratie interne, a été très mal gérée après la fin des élections. Nous regrettons que bon nombre de nos camarades de parti soient sanctionnés (Mimi Touré, Therno Alassane Sall, Benoit Sambou, Mor Ngom, Seydou Gueye…..)

Au profit de qui ?

D’une coalition aux allures suspectes lorgnant ce que nous possédons. Le parti socialiste et la LD doivent se déterminer ou quitter immédiatement la coalition.

Nous demandons au Président Macky Sall de dissoudre la « coalition de honte » et de créer une nouvelle « coalition centrée sur le Parti » pour rappeler que l’on est mieux servi que par soi-même.

Mam Adama NDOUR
Coordonnateur CCR de Fatick








Hebergeur d'image





Hebergeur d'image