leral.net | S'informer en temps réel

Opération de charme aux chefs religieux et coutumiers, imams et hommes d’église : Macky annonce des décorations...

En Conseil des ministres, Macky Sall a fait, selon Le Pop, les yeux doux aux chefs religieux, chefs coutumiers, imams et hommes d’église qui, selon lui, jouent un « rôle éminent dans la consolidation de la concorde nationale, la stabilité sociale et la construction du pays ». Raison pour laquelle il a engagé son gouvernement « à veiller à améliorer les dispositifs de soutien aux actions de ces dignitaires, véritables forces vives de la nation, dont l’accompagnement social est primordial dans la dynamique de construction d’un Sénégal émergent ».


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Juillet 2015 à 08:38 | | 14 commentaire(s)|

Opération de charme aux chefs religieux et coutumiers, imams et hommes d’église : Macky annonce des décorations...
A en croire le journal, ce ne sont pas les seuls signaux qu’il lance à l’endroit de ces potentiels porteurs de voix. En effet, estimant que « leurs actions patriotiques restent souvent peu soutenues et rarement valorisées au travers d’une distinction dans les ordres nationaux », Macky Sall a décidé de réparer cela. Il a annoncé qu’il va « procéder à la décoration, à l’occasion de la cérémonie de levée des couleurs, de personnalités reconnues, en raison du consensus, sur leur exemplarité parmi (ces) notabilités ». Le chef de l'Etat a donc demandé au ministre de l’Intérieur de lui « soumettre, avant la fin du mois de juillet 2015, pour chaque région, une liste de cinq personnalités à décorer à titre exceptionnelle ». Il a également instruit à Abdoulaye Daouda Diallo de déposer, « pour chaque département, une liste de cinq chefs de village ou de quartier sur la base de leur ancienneté, (15 ans au moins) dans la fonction, de leur exemplarité et du caractère remarquable de leur leadership au service des populations ». Et nos confrères d'espérer que la politique ne vienne pas chahuter l’initiative. Parce que, selon eux, ces termes de références, qui ne sont pas quantifiables, vont faire le lit de toutes les subjectivités et de toutes les suspicions. "Vous verrez ce que ça va donner à la fin du mois de juillet !", concluent-ils.






Hebergeur d'image