leral.net | S'informer en temps réel

Opération de désagrégation de l'opposition : La Macky-Formula et la cible Pds

Macky Sall continue sa pêche dans la mer politique de l'opposition après avoir mis dernièrement l'Urd de Djibo Kâ dans son escarcelle. Le Quotidien du jour analyse l'approvisionnement du ''capitaine'' Macky qui est loin d'être fini. D'où un parti comme le Pds peut constituer une cible.


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Août 2015 à 13:22 | | 7 commentaire(s)|

Opération de désagrégation de l'opposition : La Macky-Formula et la cible Pds
Après avoir décimé le parti Rewmi avec l'adhésion de Pape Diouf, Oumar Guèye, Youssou Diagne, entre autres, à la mouvance présidentielle, Macky Sall déroule lentement et sûrement son plan. C'est une sorte de paravent contre d'éventuelles candidatures des alliés de Benno bokk yaakaar (Bby). Aujourd'hui, le parti d'Abdoulaye Wade est quelque peu affaibli par ses contradictions internes avec la fronde encore actuelle de Modou Diagne Fada et Cie. Sans doute, Macky se disputera l'héritage ou les frustrés libéraux avec l'"actionnaire majoritaire" autoproclamé, Idrissa Seck. Et, en tant que parti au pouvoir, le président de l'Apr a l'avantage du "mieux offrant" pour négocier avec les "Refondateurs" du Pds. De même, Souleymane Ndéné Ndiaye, qui a lancé son parti, est un "client" pour le chef de l'Etat qui ne se gênerait pas de solliciter plus l'"ami" que l'adversaire, même si l'ancien Premier ministre a déjà déclaré sa candidature. Le test des retrouvailles des anciens camarades de chambre lors de la visite mouvementée du Président à l'Ucad peut autoriser un meilleur rapprochement entre les deux.






Hebergeur d'image