leral.net | S'informer en temps réel

Opération de nettoiement à Touba avant le Grand Magal

Les traditionnelles journées d’opération de nettoiement général d’avant Magal ont démarré hier. La capitale du Mouridisme va faire peau neuve pour accueillir les fidèles. Les opérations vont durer des jours.


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Novembre 2014 à 10:53 | | 0 commentaire(s)|

Opération de nettoiement à Touba avant le Grand Magal
En ce premier jour du mois lunaire de Safar 1436H, la ville sainte de Touba fait peau neuve pour accueillir le Grand Magal de Touba qui aura lieu le 18e jour du mois de Safar, le 11 décembre prochain. La mobilisation générale est sans faille. Les populations répondent en masse à l’appel du Khalife. Elles rivalisent d’ardeur. Les fidèles mourides trouvent en cette activité une occasion, un moyen de servir Serigne Touba et chercher ainsi son agrément. Dans cette foi hétéroclite, les baye fall se distinguent le plus par leur ardeur au travail. Tous les quartiers de la ville sainte reçoivent des coups de balais, de pelles, de pioches et autres instruments.

Même les endroits les plus enclavés, les gares, les marchés et autres coins vont être balayés. Les artères principales désensablées. L’on ne mettra fin aux opérations que lorsque tous les tas d’ordures seront ramassés. La coordination des activités est assurée par la commission assainissement du comité d’organisation du magal, sous la supervision de Serigne Cheikh Mbacké Abdou Latif. La commission est aidée dans ces opérations par le ministère de l’Aménagement du Territoire et des Collectivités Locales, qui n’a pas lésiné sur les moyens. Mr Omar Youm a mis à sa disposition un important lot de matériel : une centaine de brouettes, une cinquantaine de camions benne et divers autres matériels.

Il y a quelques semaines, le ministère de l’Aménagement du Territoire et des Collectivités Locales a lancé le projet de ramassage des déchets. Hier, le ministre a profité de l’occasion pour s’enquérir de l’état d’avancement du projet et demandé aux chefs religieux de s’impliquer dans la lutte menée contre les déchets. « Nous avons constaté que les villes du Sénégal ne sont pas à niveau sur le plan de la salubrité.

Quand on vit avec les déchets, il y a des dangers. Il nous faut prendre conscience des difficultés que les populations rencontrent par rapport aux déchets. Nos rapports avec ces déchets sont des rapports complètement laxistes. Nous invitons les chefs religieux à s’impliquer parce que l’insalubrité est combattue par toutes les religions», a déclaré Me Omar Youm. Le ministre a ensuite promis l’opérationnalité prochaine du centre d’enfouissement technique de Touba qui ‘’permettra le triage des ordures et la production d’électricité’’.

Enqueteplus.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image