leral.net | S'informer en temps réel

Oriental Echos, un journal de Oriental Média Groupe (xibartamba.com, senegalpost.net et geopolitico.info) qui a su se développer et s'adapter aux exigences du marché.


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Janvier 2017 à 22:29 | | 0 commentaire(s)|

«De l’info au quotidien, du savoir pour agir» : tel est le slogan du Groupe de presse, qui n’est pas qu’un slogan, mais une véritable mission, un engagement civique et sociétal.
Soucieux du développement économique, social, culturel et politique du Sénégal oriental, Oriental Echos se veut un médium accessible à  tous, «la voix des sans voix », une tribune dédiée aux populations qui pourront librement faire part de leurs revendications, dénoncer les maux qui à leurs yeux gangrènent la société, s’exprimer sur la bonne marche du pays, sur la gouvernance locale,  les inégalités sociales, les urgences et priorités.
Le Sénégal oriental riche en ressources minières accuse toujours du retard pour son envol économique.
En démocratie,il faut impérativement prendre en compte la perception culturelle et économique des populations, et en ce qui concerne le Sénégal oriental, les populations dénoncent l’exploitation disproportionnée de ses ressources minières rapportée aux profits qu'elles en tirent d’où l'impérieuse nécessité de corriger rapidement ce déséquilibre vecteur d'injustice sociale.
C’est dans ce sillage et contexte assez particulier que Oriental Echos dont l’objectif principal est de faire entendre les «ECHOS du Sénégal oriental", a vu le jour. 
Il devient aujourd'hui impératif de faire entendre les ECHOS de cette partie oriental du Sénégal afin de mettre fin à l'enclavement de cette partie du pays, aux inégalités sociales, au triptyque infernal à savoir la pauvreté, la précarité et le chômage en particulier celui des jeunes qui vivent dans l’oisiveté permanente.
Oriental Echos dans son plaidoyer offre aux populations la possibilités d’interpeller périodiquement l’Etat du Sénégal qui, dans sa nouvelle politique des Pôles Territoires et/ou Pôles Urbains pour le développement économique, tarde à doter cette région orientale, (un bel exemple d’intégration économique africaine avec cinq pays frontaliers :Mali, Guinée Conakry et Guinée-Bissau, Mauritanie et  Gambie) d'infrastructures modernes, de services socio-sanitaires de base, d'un accès à l’eau potable et à l’électricité, de voies de communication modernes, etc...

oriental_echo_vf2.pdf Oriental Echo_vf2.pdf  (2.65 Mo)