Leral.net | S'informer en temps réel



Ouganda-Sénégal-Relations : Museveni magnifie ses relations avec le Sénégal

Rédigé par leral .net le 22 Février 2009 à 15:55 | Lu 485 fois

APA-Kampala (Ouganda) Le Président ougandais, Yoweri Museveni s’est félicité des excellentes relations bilatérales entre son pays et le Sénégal, selon un communiqué de presse rendu public dimanche par l’attaché de presse du chef de l’état ougandais.


Ouganda-Sénégal-Relations : Museveni magnifie ses relations avec le Sénégal
Museveni s’exprimait vendredi nuit lors d’un dîner à la présidence en l’honneur de son homologue sénégalais, Abdoulaye Wade qui prend part à la Conférence de l’Alliance des Libéraux et Démocrates pour l’Europe, le Pacifique, l’Afrique et les Caraïbes (ALDEPAC) à Kampala, à la tête d’une forte délégation.

La conférence de trois jours a été ouverte samedi par le chef de l’état ougandais dans un hôtel de Kampala.

Selon le communiqué de la présidence ougandaise, le Président Museveni indique que l’Alliance est primordiale pour l’Afrique parce qu’elle a beaucoup à partager avec l’Afrique, notamment au niveau des expériences et des idées.

«L’Ouganda soutient l’Alliance pour l’intérêt commun de notre peuple. C’est important pour le développement de l’Afrique », a déclaré le Président ougandais.

Sur la question des partis politiques en Afrique, Museveni a fait remarquer qu’ils devraient oeuvrer pour la promotion de l’union panafricaine, au lieu de promouvoir les intérêts personnels de leurs partis qui, selon lui, ne favorisent pas le développement.

Il a par ailleurs indiqué que les partis politiques en Afrique devraient travailler ensemble, partager les connaissances, les expériences et les défis, si le continent entend relever ses nombreux défis.

Le Président ougandais a également saisi cette occasion pour inviter les potentiels investisseurs à venir s’installer en Ouganda qui regorge d’opportunités, notamment dans le secteur de l’énergie.

Arrivé en Ouganda pour prendre part à l’ouverture de la Conférence de l’ALDEPAC, le président Abdoulaye Wade, s’est, pour sa part, félicité des progrès déjà enregistrés par le continent africain malgré la perception européenne de l’Afrique comme un continent confronté à d’énormes problèmes.

Le chef de l’Etat du Sénégal a réaffirmé sa position selon laquelle les partis politiques africains devraient être d’inspiration panafricaine orientée vers la consolidation de la démocratie surle continent.


JM/daj/Dng/mn/APA