leral.net | S'informer en temps réel

Oui, le Sénégalais est un éternel fêtard ! - Par Alioune Badara Niang

On connait l’antienne, au Sénégal, on aime fêter ! Trop fêter et on ne s'en cache pas. Ce n’est pas une titraille de journaux mais un constat du Président Macky Sall himself, qui confirme que l’une des images qui colle le plus à la peau des Sénégalais est celle de fêtard. Ceci peut paraître fort, mais il s’agit bel et bien de la réalité, une réalité qui fait que les critiques fusent de toute part pour dire: « Ah ces Sénégalais ! », « C’est ça un Sénégalais », « Jamais le Sénégal ne pourra évoluer ! » …


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Octobre 2014 à 11:04 | | 3 commentaire(s)|

Oui, le Sénégalais est un éternel fêtard ! - Par Alioune Badara Niang
Quel triste mélange d'exaspération et d'impuissance pour le Sénégalais que je suis ! Et quand j’y pense, je crois pouvoir comprendre que nonobstant tous les changements qu’a vécu notre pays depuis son indépendance, nous sommes restés les mêmes : Un peuple qui ne travaille pas !

Empiriquement, le laxisme des Sénégalais au travail est une situation que tout le monde connaît. En effet, combien de fois avons-nous attendu un fonctionnaire qui arrive au bureau avec des heures de retard, ou bien qui part avec des heures d'avance ? Combien de fois avons-nous fait face à un agent qui discute avec ses collègues en plein travail, pendant que les citoyens font la queue devant lui ? Combien de fois avons-nous entendu d'exemples de stagiaires qui travaillent dur et une fois le CDI (contrat à durée indéterminée) en poche, ne font plus rien ? Combien de fois avons-nous entendu des chefs d’Entreprise déplorer un taux d’absentéisme très élevé aux lendemains de fêtes ?…

Notre Pays perd tous les ans 1000 heures de travail alors qu’il y a seulement 365 jours dans l’année. Et toutes ces 1000 heures sont dévolues aux fêtes. C’est la productivité de nos entreprises, facteur de compétitivité, malheureusement qui en souffre le plus.

Sur un autre plan, combien de fois avons-nous assisté ou vu à la télé des scènes de distributions avec grandiloquence, de billets de banque à la manière d’un guichet automatique ? De la vraie comédie dans l’antre du Grand théâtre et ailleurs ! Aussi combien de mariages, de baptêmes et de cérémonies religieuses ? Rien que du pédantisme ! Il est inutile d'énumérer les exemples, car nous les vivons tous au quotidien. On est inter-minable-ment un peuple fêtard. Et c’est de cette culture de la fête à tout prix et par tout temps, que fustige le Président Macky Sall dans sa requête.

Il ne faut donc pas rêver : Il n'y a pas de réussite pour un pays si ses populations ne travaillent pas assez. Nous, Sénégalais avons pris l'habitude du laisser-aller et de la paresse. Il appert donc aujourd’hui que ce temps-là soit révolu, surtout sous le magistère du Président Macky Sall, qui incarne avec sa gouvernance, le plus de travail et moins de gaspillage et d’épicurisme.

Chacun d'entre nous doit prendre un miroir, s’y regarder et accepter ce qui s’y reflète ! Nous devons saisir cette invite du chef de l’Etat, pour changer nos mentalités et convenir du fond de nous-mêmes, qu’on ne peut construire une nation émergente en demeurant braillard. Quand même !

Pourquoi cette levée de boucliers ? Et pourtant, il a bien raison Monsieur le Président de la République et n’en déplaise aux pourfendeurs ! D’ailleurs, ils peuvent en faire tous les commentaires, mais après, ils doivent simplement opiner du chef et savoir que la valeur des débats ne se mesure pas au nombre des réactions, mais à leur qualité. Et comme disait l’autre, il vaut mieux ne rien dire et passer pour un con, que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.

Aux détracteurs, laissez-moi-vous dire que Macky Sall surpasse les autres. Il est incomparable ! C’est un travailleur infatigable, mettant toujours l'intérêt de son peuple au centre de toutes les priorités, et surtout pas fêtard, il n’a jamais était noceur comme vous l’insinuez, aveuglés que vous êtes par une jalousie grégaire, vous poussant à vous comporter comme la petite brebis égarée en forêt, bêlant dans tous les sens à la recherche de sa génitrice.

Comprenez que Macky Sall est un Homme d’Etat conséquent et sa priorité politique urgente, est de remettre le Sénégal et les Sénégalais au travail. Et cela doit inéluctablement passer par la franchise et surtout le courage de dénoncer le fait que les Sénégalais fêtards se contentent des distractions plutôt que des actions. La question est d’une importance capitale et engage la responsabilité de tous. Les Sénégalais ne doivent pas tout attendre de l’Etat, et cela prouve à suffisance que la plus grande joie du Président Sall, c’est le bien être de son peuple. Je pense qu’un grand homme d’Etat ne tire son inspiration et sa force que de son peuple. Macky Sall est proche de son peuple car c’est de là qu’il vient, c’est celui auquel il appartient. Ceci est un fait. Ce ne sont pas que des mots.

N’allez pas croire qu’en inaugurant de nouveaux ouvrages comme celui que constitue le Centre International de Conférence de Diamniadio, des moments directs de communion forts et intenses avec le peuple, qui justifie un intermède musical, Macky Sall tombe dans un populisme démagogique et surtout que cela soit assimilable à de la bamboula ! La reine mère Elisabeth II d'Angleterre, n’avait-elle pas fêté ses 100 ans en grande pompe ? Mais pour autant avait-on qualifié ce royaume de fêtard ? N’avons-nous pas vu à plusieurs reprises le Président Obama danser et même chanter dans des cérémonies solennelles ? Mais est-ce un fêtard ? Que nenni !

Aussi, dans le cadre de la tournée économique du Président Sall qui démarre ce Dimanche 26 à St-Louis, c’est sûr que de nombreuses populations Sénégalaises sortiront en masse sur les routes pour l’acclamer, l’ovationner, l’accueillir ! Cela ne devrait être nullement considéré comme de la pagaille, du gaspillage mais seulement la rencontre d’un chef de l’Etat adulé par son peuple et qui le manifeste.

Ces exemples, juste pour dire que l’intérêt n’est pas de trouver une faille dans la communication du Président de la République appelant ses compatriotes au travail mais plutôt faire de sorte que les Sénégalais se l’approprient.

Pour ma part, je continue à croire en mon pays, en cette gouvernance du Président Sall qui innove, se lâche et s’exprime pour un Sénégal meilleur. Nous le réussirons tous ensemble. Mais cette réussite ne se fera pas sans une révolution des mentalités ! Cette réussite ne se fera pas sans une nation où chaque citoyen intégrera au plus profond de lui le sens noble de la valeur travail. Cette valeur qui rend digne et fier, cette valeur qui a permis de construire les plus grandes nations et les plus grandes civilisations.

Nous méritons notre place parmi les grands de ce monde. Mais nous ne l'aurons que si nous nous départissons de cette fâcheuse propension à considérer TOUT comme prétexte pour fêter, festoyer et décidons enfin d'incarner la valeur Travail.

M’enfin !! Nous pouvons quand même faire un effort sur ce point, n’est-ce pas ! Alors au boulot, citoyens !

badaraniangjunior@gmail.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image