leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Oumar Youm : "Khalifa Sall ne constitue aucunement une menace pour le Président Macky Sall pour faire l’objet d’une arrestation"


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Mars 2017 à 08:20 | | 0 commentaire(s)|

Le ministre-directeur de Cabinet du président de la République est revenu, samedi, à Thiadiaye, sur l’arrestation de Khalifa Sall. Selon Me Oumar Youm, le maire de Dakar est placé sous mandat de dépôt dans l’exercice de ses fonctions et ne constitue aucunement une menace pour le régime du président Macky Sall, qui a fait preuve de sa performance électorale en remportant tous les scrutins depuis 2012.
 
Me Oumar Youm est très clair. L’arrestation de Khalifa Sall ou encore de Bamba Fall n’a pas de relents politiques. Selon le ministre-directeur de Cabinet du président de la République, Khalifa Sall a été arrêté dans l’exercice de ses fonctions de maire. L’Inspection générale d’État (Ige), a-t-il dit, est une institution crédible et respectée, qui n’a aucun intérêt à accuser un citoyen sénégalais simplement parce qu’il est dans des activités politiques.
 
« Khalifa Sall a fait l’objet d’une enquête dans le plan d’actions global de l’Ige. La mairie de Dakar n’a pas été seule à faire l’objet de vérification, d’autres communes et institutions ont fait l’objet de vérification et sur la base de ces vérifications, l’Ige a donné des recommandations au chef de l’État. Le rapport a été transmis à la justice qui fait son travail », a expliqué M. Youm, qui a déploré les raisonnements qui font croire qu’il y aurait une justice sélective.
 
Pour le patron de l’Apr du département de Mbour, Khalifa Sall ne constitue aucunement une menace pour le président Macky Sall pour faire l’objet d’une arrestation. « Il aurait été une menace, personne n’allait accepter que la justice soit manipulée pour arrêter Khalifa Sall et le mettre en prison. Il ne constitue pas une menace à Mbour, à Kaolack, à Kaffrine, à Tamba, à Thiès pour faire en sorte que toute notre énergie soit concentrée sur lui », a indiqué Me Youm.
 
 Selon lui, le régime du Président Macky Sall est un régime fort qui a fait preuve de sa performance électorale pour avoir remporté toutes les élections au Sénégal depuis 2012. « Ce n’est pas aujourd’hui qu’on va faire des combines et combinaisons pour mettre qui que ce soit en prison. Nous n’avons pas cette compétence ni ce pouvoir », a-t-il noté, précisant que le maire de la Médina, Bamba Fall, a été arrêté sur la base d’une plainte du Parti socialiste, instruite par les enquêteurs et le tribunal.

La justice, a laissé entendre Me Youm, a été saisie sur la base d’une enquête et de faits constitutifs de faux et de détournement. Selon lui, il appartient à cette même justice de se prononcer sur ce dossier pendant devant le juge d’instruction.
 
 « L’opposition et le camp présidentiel ont beau dire, ils ne font pas le droit. Dès lors qu’un dossier est pendant devant les juridictions, nous devons respecter ces institutions dans leur fonctionnement, présumer de leur compétence exclusive en la matière et leur laisser avec sérénité administrer la justice ». Pour lui, Khalifa Sall ne sera pas le premier ni le dernier prévenu à être placé sous mandat de dépôt.

« La République a toujours fonctionné ainsi. Il nous faut respecter le fonctionnement de l’appareil judiciaire. La justice étant le dernier rempart de notre République, nous lui devons respect et beaucoup de confiance, il faut lui laisser administrer et dire le droit », a soutenu Me Youm.
 
Samba Oumar FALL (Lesoleil)










Hebergeur d'image