leral.net | S'informer en temps réel

Ousmane Tanor Dieng confiant:« Si Benno Bokk Yakaar se mobilise, aucune force politique ne peut lui résister »


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Mai 2017 à 12:34 | | 0 commentaire(s)|

Ousmane Tanor Dieng confiant:« Si Benno Bokk Yakaar se mobilise, aucune force politique ne peut lui résister »
Le leader du Parti socialiste ne se fait pas trop de soucis dans le cadre des élections législatives prévues le 30 juillet prochain. Il estime que « si Benno Bokk Yakaar se mobilise, aucune force politique ne peut lui résister ». « Plus que jamais nous devons travailler en équipe, consolider la coalition dans une confiance mutuelle, procéder sur la base d’un consensus, à des investitures crédibles et démocratiques, agir dans la discipline, faire montre de solidarité, de générosité et de dépassement si nous voulons atteindre tous nos objectifs », a-t-il recommandé.

C’est dans cette dynamique que le Parti socialiste a associé ses alliés de la coalition Benno Bokk Yakaar à sa réflexion, « pour affirmer, mieux, confirmer, son ancrage dans cette coalition inédite qui, en dépit de certains aléas, garde solidement le cap de la fidélité à son engagement originel… ».

Ousmane Tanor Dieng a appelé ses partisans à préparer ces échéances « avec méthode ». M. Dieng qui demande une réflexion « stratégique », nécessitant de l’action, pense que l’exercice sera facilité par le bilan du Président Macky Sall que son parti « assume largement et entièrement et dont il peut être fier ». « Nous avons du savoir-faire, l’essentiel étant de savoir quoi dire, comment le dire, quand le dire, où le dire », a-t-il souligné, estimant que « l’enjeu mérite tous les investissements » et que « la victoire est à ce prix ».

A ce propos, il a appelé les jeunes à plus d’engagement, en raison de leur explosion médiatique et de leur prégnance à investir les réseaux sociaux, afin de rendre les réalisations « plus visibles ».

Par ailleurs, Tanor Dieng qui indique que le combat pour la justice sociale mérite tous les sacrifices, se félicite de la lutte contre la corruption, la concussion, les prédations multiformes qui ont fait le lit de la gouvernance « immonde » du régime d’Abdoulaye Wade.

Pour le secrétaire général du Parti socialiste, il faut saluer la politique de reddition des comptes « que certains ont vite fait de transfigurer en acharnement politique, en auto-victimisation pour s’allier à ceux-là dont la finalité du combat réside dans le retour aux affaires de Wade et famille pour la restauration des anti-valeurs ».

Ousmane Tanor Dieng qui souligne que les attentes des populations sont multiples, multiformes et légitimes, même si l’inclusion sociale holistique n’est plus une vue de l’esprit, grâce à la politique de solidarité nationale axée sur la fourniture de bourses de sécurité familiale, de couverture maladie universelle et d’éducation de qualité pour tous.

Toutefois, il se console avec la découverte de nouveaux gisements gaziers et pétroliers. Il estime qu’elle autorise de sérieux espoirs, facilitant la projection de notre pays sur la rampe de l’émergence.

La Tribune








Hebergeur d'image