Oustaz Assane Seck, prêcheur et islamologue : « Beaucoup sont allés en enfer à cause de leur parole »

Le non-respect de la parole donnée est devenu maintenant un phénomène qui interpelle même les religieux. Et selon Oustaz Assane Seck, prêcheur à Zik fm et islamologue, un leader ne doit jamais dire quelque chose qu’il ne fera pas. « C’est une chose grave de dire que les promesses de campagne n’engagent que ceux qui y croient. Dans la religion musulmane, que ce soit en campagne ou pas, un homme, qu’il soit leader, qu’il soit politique et autre, doit toujours dire la vérité à son peuple », a précisé Oustaz Assane Seck qui a relevé que chez les « ‘’ceedo’’ (ceux qui ne croient pas aux religions révélées), dire la vérité était une qualité bien de chez eux ».


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Octobre 2017 à 15:30 | | 0 commentaire(s)|

« Le Prophète Mohammed (psl), interdisait au musulman de ne jamais dire quelque chose qu’il ne fera pas, ou de promettre une chose qu’il ne pourra pas honorer. Et dans la sourate ‘’le Rang’’, le Bon Dieu, nous dit ceci : "vous les croyants, pourquoi vous dites des choses que vous ne ferez pas". C’est un grand péché envers le Bon Dieu. Et un vrai noble, n’acceptera jamais de se dédire », a expliqué le religieux.

D’après Oustaz Seck, « un proverbe arabe dit : "tu restes un noble tant que tu n’as pas donné ta parole. Mais dès lors que tu donnes ta parole, tu deviens l’esclave de tes propos". Car, tu dois tout faire pour l’honorer, faire en sorte de ne pas trahir tes propos. Et au moment où tu sors quelque chose de ta bouche, tu n’as plus le contrôle de tes paroles-là. Et c’est même le contraire, car ce sont ce propos que tu as prononcé, qui te contrôle », dit-il.

Aussi, il informe que le Prophète (PSL), a dit que « le Bon Dieu n’aura pas de pitié pour quelqu’un qui ne fait jamais ce qu’il dit. Et beaucoup sont allés en enfer à cause de leur parole. Le Prophète (PSL) n’a jamais dit à ses compagnons quelque chose qu’il ne peut pas faire. Et il disait que même si ton enfant pleure et que tu veux le calmer, il ne faut pas lui promettre quelque chose que tu ne feras pas. Car ça devient un petit péché, un mensonge ».




Vox populi










Hebergeur d'image