leral.net | S'informer en temps réel

Outrage à agent suite au port de tenues indécentes : Deux filles d'un ex-commandant de la gendarmerie placées sous mandat de dépôt

Deux filles de l'ex-commandant de la Brigade de gendarmerie de Darou Mousty séjournent depuis la veille de la Tabaski à la maison d'arrêt et de correction de Louga. Leur arrestation fait suite à une vive altercation les ayant opposées à l'actuel commandant de ladite brigade. A l'origine, les filles déambulaient dans la cité religieuse en tenues indécentes.


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Octobre 2014 à 11:39 | | 40 commentaire(s)|

Outrage à agent suite au port de tenues indécentes : Deux filles d'un ex-commandant de la gendarmerie placées sous mandat de dépôt
La paisible retraite de l'Officier supérieur de la gendarmerie, Wagane Faye, ex-commandant de la Brigade de Darou Mousty, est perturbée par l'arrestation de ses deux filles. Il s'agit de Nd. A. Faye et Nd. Kh. Faye, actuellement en détention à la Maison d'arrêt et de correction de Louga. Les griefs retenus à leur encontre portent sur les infractions de rébellion et outrage à agent dans l'exercice de ses fonctions, le commandant Fall de la Brigade de gendarmerie de Darou Mousty.

Tout est parti d'une banale remontrance à elles faite par le commandant Fall, nouvellement affecté à Darou Mousty. Les deux filles en question, Nd. A. Faye et Nd. Kh. Faye, toutes deux élèves, déambulaient à hauteur du rond-point qui se trouve près de la Brigade de gendarmerie à la veille de la Tabaski 2014. Leur "défilé" ne laisse pas indifférents les passants, outrés par le toupet de ces filles qui ont enfilé des tenues indécentes (jupes courtes...) formellement interdites dans la cité religieuse. Le commandant Fall, qui n'a rien raté de cette scène, est sorti de sa réserve pour interpeller les deux filles. Sur un ton paternel, le patron des pandores leur a demandé de ne plus s'habiller de la sorte. "Vous êtes des filles d'un ex-commandant de gendarmerie dans cette ville, vous devez vous comporter de façon exemplaire, surtout que vous n'ignorez pas que le port de tenue indécente est formellement interdit dans cette ville", leur a-t-il indiqué.

Au lieu de prendre bonne note de ce conseil, Nd. Kh. Faye oppose au commandant une cinglante réponse : "Nous sommes des filles d'un commandant à la retraite, nous connaissons bien nos droits". Des propos qui ont visiblement irrité le commandant Fall qui décide de recadrer le débat : "Tu es insolente", lance-t-il à Nd. Kh. Faye. Elle lui rétorque : "Ça se partage". Il s'est ensuivi un échange de propos virulents. L'incident prend une autre tournure lorsque le commandant se saisit de la main de Nd. Kh. Faye. La fille se rebiffe et prend au collet le commandant Fall. Au même moment, renseignent nos sources, sa sœur, Nd. A. Faye, entre dans la danse en jetant un projectile au commandant.

Des actes de trop, passibles des délits de rébellion et d'outrage à agent. Les deux sœurs sont ainsi arrêtées et placées en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie pour les délits sus-indiqués. Après avoir passé la fête de la Tabaski en détention, Nd. Kh. Faye et Nd. A. Faye ont été déférées en fin de semaine dernière au parquet de Louga. A l'issue de leur face-à-face avec le magistrat du parquet, les sœurs Faye ont été placées sous mandat de dépôt à la maison d'arrêt et de correction de Louga d'où elles se préparent à leur audition prochaine devant le prétoire du juge pénal.

L'Observateur






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image