leral.net | S'informer en temps réel

Ouverture d’une enquête après un cambriolage à la Cour d’Appel

Une enquête a été ouverte suite au cambriolage dans six bureaux de la Cour d’Appel de Dakar ayant occasionné la disparition de cinq ordinateurs, d’un téléviseur et d’un lecteur DVD, a appris l’APS de bonne source, mercredi.


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Avril 2012 à 17:26 | | 0 commentaire(s)|

Ouverture d’une enquête après un cambriolage à la Cour d’Appel
‘’L’enquête a été ouverte et elle suit son cours normal. Je ne peux pas en dire davantage’’ a déclaré, une source proche du Palais de justice de Dakar ayant requis l’anonymat. ‘’Aucun dossier n’a été pris contrairement à ce qu’a rapporté la presse’’ a-t-elle ajouté.

Selon cette source toujours, l’enquête a été confiée à la brigade de recherches qui a inspecté mardi matin les bureaux cambriolés.

Dans la nuit du lundi 16 au mardi 17, six bureaux de la Cour d’Appel dont le bureau de l’enrôlement civil, le casier central, le parquet général, la chambre d’accusation et le bureau du 6ème cabinet d’instruction ont fait l’objet d’un cambriolage.

Des femmes qui travaillent au Palais de justice comme agents de nettoiement ont constaté que leurs pagnes gardés dans un bureau ont été emportés.

C’est quand elles ont averti leur supérieur que le constat du cambriolage a été fait. Au bureau de la chambre d’accusation, les malfaiteurs ont laissé un ordinateur enveloppé dans un des pagnes dérobés.

Un ordinateur a été emporté au bureau du parquet général de même que quatre ordinateurs au bureau du pool des secrétaires. Un téléviseur et un lecteur DVD ont aussi été substitués par les cambrioleurs à la Cour d’Appel.

Au bureau du 6ème cabinet d’instruction, rien n’a été emporté, selon le greffier, Me Abdoulaye Tall. ‘’Je n’étais pas là, mais la femme de ménage m’a rapporté qu’elle a trouvé la porte défoncée et un tournevis par terre’’ a-t-il expliqué.

M. Tall a ajouté que ‘’ce qui est bizarre c’est de l’eau avec une couleur bizarre qui ressemblerait à de l’eau bénite qui était déversée partout dans le bureau’’.

‘’Ce jour (mardi) coïncidait avec une passation de service, le nouveau juge devait prendre fonction, l’ancien a été muté dans un autre service’’ a-t-il indiqué.

Au 6ème cabinet, a rassuré le greffier ‘’rien n’a été emporté, aucun document. Le bureau du juge n’a pas été touché’’.

Ce vol intrigue plusieurs agents du palais interrogés, car les auteurs seraient passés par les fenêtres. La sécurité du Palais de justice exclusivement gérée par la gendarmerie ne s’en est pas rendu compte.


SOURCE:APS






Hebergeur d'image