leral.net | S'informer en temps réel

Ouverture du procès de Hissène Habré aujourdhui : zoom sur les magistrats devant juger l’ex Président tchadien


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Juillet 2015 à 01:25 | | 4 commentaire(s)|

Ouverture du procès de Hissène Habré aujourdhui : zoom sur les magistrats devant juger l’ex Président tchadien
C’est aujourd’hui lundi 20 Juillet 2015 que va s’ouvrir au Palais de justice de Dakar, le procès d’Hissène Habré. Actusen.com en profite pour vous donner un aperçu et les profils des magistrats devant juger l’ex président tchadien.

Bgerdao Gustave Kam

A la tête de la chambre africaine extraordinaire, le burkinabé Bgerdao Gustave Kam. Né en 1958, Juge Gberdao Gustave Kam était Coordonnateur national du Programme d’appui à la consolidation du processus démocratique, de l’état de droit et de la bonne gouvernance, au ministère de la justice du Burkina Faso. Il a également occupé d’autres fonctions au sein du ministère de Justice.

Avant cela, il a était Président du Tribunal de Grande Instance de Koudougou et de Bobo Dioulasso. Il a été avocat auprès du Tribunal de Ouagadougou puis devient Procureur Général près de la Cour d’Appel de Ouagadougou.Le juge Kam a pris part à plusieurs séminaires et a également participé à la rédaction du statut, du règlement de la Cour Pénal Internationale. Il a obtenu son diplôme de magistrat à Paris et sa maîtrise de droit à l’université d’Ouagadougou.

Moustapha Bâ

A ses côtés, le juge sénégalais Moustapha Ba. Les habitués de la salle 3 du tribunal correctionnel et militaire doivent le reconnaitre. L’homme âgé d’une cinquantaine d’année est connu pour son caractère et son dévouement pour la justice sénégalaise. Ce ne sont pas les prévenus qui sont passés devant lui qui diront le contraire. Entre autres postes, il a été Président du Tribunal Régional de Fatick ainsi que juge d’instruction à la région de Louga.

Moustapha Ba ne sera pas le seul magistrat à siéger à la chambre africaine extraordinaire d’assises. Son collègue Amady Diouf aussi sera de la partie. L’homme a été directeur adjoint à la Direction des Affaires Criminelles et des Grâces eu ministère de la justice et également substitut du procureur au Tribunal Régional Hors Classe de Dakar, pour ne citer que cela.

Papa Ousmane Diallo

Le troisième assesseur sur qui le Président de la Chambre africaine Extraordinaire pourra compter se nomme Papa Ousmane Diallo. Il a fait ses études au centre de formation judiciaire du Sénégal sans oublier sa maîtrise en Sciences Juridiques qu’il a obtenu à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. S’agissant de ses expériences professionnelles, le magistrat a été Président du Tribunal Départemental de Guédiawaye et celui de Fatick. Il a également pris part à la session 2011-2012, de la Cour d’assises de Dakar comme assesseur.

Procureur Général de la CAE : Mbacké Fall

En plus du juge burkinabé et ses trois assesseurs, le magistrat non moins avocat général Mbacké Fall sera le représentant du ministère public devant requérir une peine contre l’ex président tchadien. Magistrat de formation, il est titulaire d’une maîtrise en Droit. Il a par la suite intégré la section judiciaire de l’ENAM d’où il sortit breveté en 1989. Entre autres fonctions, il a été Procureur de la République de Kolda de 2000 à 2003 puis de 2003 à 2006 à Saint-Louis. Mbacké Fall a aussi été conseillé délégué à la Cour suprême.

Ses quatre assesseurs auront en charge de décider du sort de Hissène Habré poursuivi pour crime de guerre, crimes contre l’humanité et actes de tortures.

Avec Actusen.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image