leral.net | S'informer en temps réel

Ouztaz Assane Seck : « La meilleure protection pour une femme est un habillement correct »

Pour l’islamologue, le changement du port vestimentaire durant le mois béni de Ramadan qu’adoptent les jeunes filles est à saluer. Mais, Oustaz Assane Seck a expliqué que la religion exige de la femme musulmane un habillement décent à tout moment et en tout lieu.


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Juin 2016 à 15:02 | | 5 commentaire(s)|

Ouztaz Assane Seck : « La meilleure protection pour une femme est un habillement correct »
« Le sujet de l’accoutrement de la femme musulmane est traité dans les sourates An Nour (La Lumière) et Al Ahzab (Les Coalisés) du Saint Livre, Al Coran Karim. A la lumière des préceptes de l’Islam, la femme musulmane doit se couvrir tout le corps à l’exception de son visage et l’extrémité de ses mains et pieds ». La première image que l’extérieur se fait de la femme dépend fortement de la manière de s’habiller. Tout le monde n’aura pas la chance de connaître les comportements adéquats pour une femme, car la majorité des gens la juge sur sa coiffure et ses accoutrements. Or, ce jugement collectif que le monde exerce sur elle est une étiquette collée qui va forcément influencer sa vie. La meilleure protection pour une femme est un habillement correct, car bien habillée, elle inspire respect et considération. Alors, sœurs musulmanes, retenez que ce bon comportement vestimentaire et esthétique des cheveux ne se limite pas qu’au mois de Ramadan », prêche-t-il. Il conseille également aux jeunes filles de ne pas verser dans l’hypocrisie et de persévérer dans ce changement circonstanciel de tenue vestimentaire au-delà du Ramadan.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image