leral.net | S'informer en temps réel

PANIQUE A NGOR-YOFF : Des célébrités et épouses de personnalités violées

A la brigade de gendarmerie de Ngor, les plaintes des victimes ne manquent pas. La dernière concerne une très célèbre juriste de la place. Sous le couvert de l’anonymat, elle a confié avoir perdu des bijoux de valeur, en or, sertis de diamants, ainsi qu’une importante somme, retirée de ses comptes à l’aide de sa carte de crédit volée mardi dernier. L’agresseur, violeur-voleur, qui s’en est déjà pris à des célébrités et femmes de personnalités, court toujours. Les rumeurs partent dans tous les sens.


Rédigé par leral.net le Vendredi 20 Juillet 2012 à 14:57 | | 7 commentaire(s)|

PANIQUE A NGOR-YOFF : Des célébrités et épouses de personnalités violées
A Ngor et Yoff, son voisin, devenu le nouvel eldorado des riches, l’atmosphère de paix est en train d’être polluée par un dangereux intrus qui viole, agresse et vole, arme à la main. Sous une chaleur d’été agrémentée par quelques passages nuageux qui diffusent un vent frais, les interrogations fusent : « Ne devrait-on pas mettre de caméras pour piéger le type ? Je ne comprends pas ! Si on veut vraiment l’attraper, on doit commencer par ça. Il n’est pas invisible, quand même » ! "Il", c’est le violeur-violeur de la zone, qui sévit dans les quartiers de Ngor et Yoff depuis quelques temps. En quelques mois seulement, il a commis plusieurs agressions sexuelles sur des célébrités, des veuves. Des viols dits "techniques" (avec la main) et d’autres tentatives. Le modus operandi est toujours le même. La zone géographique des agissements et le profil des victimes, qu’il ne connaît pas, laissent présumer qu’il s’agit du même auteur. L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, selon sa dernière victime en date, parle français et s’en prend à des dames qui vivent seules, ou dont les maris sont en voyage. Il agit toujours en début de soirée ou à l’aube dans un quartier où se concentrent de luxueuses villas, des hôtels et des auberges.



Les bijoux en or et diamant d’une juriste emportés





C’est précisément à Ngor que la célèbre juriste dont il s’agit a aménagé, dans une belle villa en bordure de mer. Même si elle a échappé au viol, elle a reçu mardi dernier, à l’aube, la visite du bandit qui est passé par-dessus le balcon de la maison pour entrer dans sa chambre à coucher. « Je l’ai vu de mes propres yeux. C’est un homme élancé, à l’accent français, qui s’est emparé de mon sac contenant ma carte de crédit, des bijoux de valeur et une somme d’argent », témoigne N. D.C., qui ajoute qu’avec le document bancaire, son visiteur indésirable a retiré de ses comptes plus de 800.000 francs. En effet, pour donner la preuve que le malfaiteur est rompu à la tâche, il a pris le soin de faire disparaître ses empreintes digitales à l’aide d’une serviette laissée sur place. N. D. C. de poursuivre que les vigiles alertés n’ont pu lui mettre la main dessus à cause de l’arme qu’il avait par dévers lui. « Il a tiré, cette nuit, deux balles en l’air pour se frayer le passage et disparaître dans la nature, indiquera-t-elle sur ce cambriolage, dont l’enquête est entre les mains de la brigade de gendarmerie de Ngor. Toujours dans la zone, la conversation roule sur "le" sujet, dont beaucoup parlent entre Ngor et Yoff, surtout les dames. "C’est vrai, quoi, pourquoi pas des caméras ?", répète une habitante du quartier. Elle affirme ne pas avoir peur. "Franchement, non ! Mais j’évite d’être seule et j’ai une gazeuse dans mon sac", avoue-t-elle. Il s’agit d’un spray anti-agression interdit sous nos cieux. Haussement d’épaule : "Je préfère avoir une amende plutôt que me faire violer", tranche-t-elle. Dans ses agissements de violeur, l’homme endormirait ses victimes avec un produit au point que personne n’entende jamais de cri. Ce sont là quelques-uns des faits qui ont pour théâtre d’opération la zone précitée. Malgré son accent français, l’agresseur serait africain, ou de couleur. Il chloroformerait ses proies, serait costaud et athlétique, mais pas très grand. S’il est peut-être exagéré de parler de psychose, la peur est réelle et palpable à Ngor et Yoff.

NDIOGOU CISSE

Le Pays au Quotidien



1.Posté par comm le 20/07/2012 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

khana yako diokh sa numero de carte de credit, sinon chapeau l'ami .......;

2.Posté par tima le 20/07/2012 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand on se fait voler sa carte bancaire faut appeler automatiquement sa banc pour faire signaler et faire opposition normalement chaque distributeur devait avoir une camera s'il y'a ça la police doit pouvoir identifier la personne et l'attraper on n'est au21 siècle faut savoir répertorier et prendre l'A D N de tous les voyous et des récidivistes ça leur aidera à les attraper plus facilement

3.Posté par gueye le 20/07/2012 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Installation de caméra de surveillance visible par internet .Conctact 770562166.Demandez Mr Ousmane GUEYE.

4.Posté par AMADOU COUMBATINE DIOP le 20/07/2012 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nos excellents services de sécurité( police-gendarmerie et police militaire) ne devraient avoir aucune difficulté, en conjuguant leurs efforts, pour appréhender ce bandit et le châtier comme mérité.Les hommes et les gardiens de ce secteur ont le devoir de se mobiliser et d'unir leurs forces pour sécuriser leurs quartiers en montant des brigades de vigilance...

5.Posté par DASSE FANANAL le 20/07/2012 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL YA TROP DE ZONES D'OMBRE DANS CES RECITS

6.Posté par pape le 20/07/2012 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je n'ai rien compris

7.Posté par lui le 21/07/2012 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


COMMENT on peut perdre sa carte bancaire sans reagir auprés de sa banque jusqu'a ce qu'il ait plus de 800 mille retirés?
Non je ne sais pas de quel monde elle est, surtout avec les nouvelles technologies.
Il suffit d'un petit appel à la police ( anticipation) et en meme temps a ta banque et le tour est joué.
le violeur serait alors pris avant de prendre le fric et là tu aurais gagné en tout.
mais peut etre aussi que toi meme tu es louche en tant que juriste, c impensable

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image