leral.net | S'informer en temps réel

PAPE DIA SUR LE COMBAT BOMBARDIER-YEKINI : «Bombardier a battu des lutteurs que Yékini n’a pas terrassés»

Pape Dia, c’est l’ombre de Serigne Ousmane Dia «Bombardier». Aîné d’une grande famille sportive, Pape Dia a été joueur de football au Stade de Mbour et dans l’équipe de Touré Kunda en Ligue 2.


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Octobre 2010 à 03:52 | | 10 commentaire(s)|

PAPE DIA SUR LE COMBAT BOMBARDIER-YEKINI : «Bombardier a battu des lutteurs que Yékini n’a pas terrassés»
Aujourd’hui, il a rangé ses godasses pour suivre son petit frère Bombardier dans la lutte. Comme son ange gardien, Pape Dia veille sur Bombardier depuis 1998. Ce qui fait de lui l’un des plus proches du «B52». De surcroît, le plus habilité à parler de son poulain, qui va en découdre avec Yékini le 2 janvier 2011 pour un troisième round, après deux défaites du Mbourois.

Que représente le combat du 2 janvier prochain pour Bombardier ?

Pape Dia : Je ne vais pas salir les deux premières victoires de Yékini. Mais notez que ce 3e combat sera celui de la clarification. Lors de leur première confrontation, Bombardier avait perdu, emporté par sa fougue de jeunesse. Et cela lui a valu une disqualification. Yékini avait été déclaré vainqueur. Et à leur deuxième confrontation, tout le monde a entendu le coup de sifflet de l’arbitre avant que les deux lutteurs se retrouvent derrière les sacs de sable. Mais, au finish, l’arbitre, qui est le maître du terrain, a donné la victoire à Yékini, pensant que l’action avait débuté dans l’enceinte.

Cette 3e confrontation sera celle de la clarification pour les deux lutteurs.

Ce combat face à Yékini n’est-il pas risqué pour Bombardier, si on sait qu’il est resté une année sans nouer son «nguimb» ?

Non ! Et Pourquoi ? Bombardier est un professionnel ; avec ou sans combat, il est aux entraînements. Lors de son combat face à Thiek, Bombardier revenait d’une année blanche, cela ne l’a pas empêché de gagner.

Certains spécialistes pensent qu’au plan physique, Bombardier est à chances égales avec Yékini. Mais son adversaire a plus d’arguments sur le plan technique. Partagez-vous cet avis ?

Vous savez, après sa défaite face à Gris Bordeaux, Bombardier avait dit qu’il allait rectifier ses faiblesses. Et la technique a occupé une place importante dans sa préparation. Bombardier est soutenu par d’anciens lutteurs qui ne veulent pas se mettre au-devant de la scène. Il y a aussi des lutteurs en activité qui l’aident dans sa préparation. Et je pense que tous les efforts que Bombardier est en train de fournir depuis sa défaite face à Gris Bordeaux sont en train de payer. Et nous avons vraiment espoir.

Pensez-vous que Bombardier saura saisir sa dernière chance que lui offre Yékini ?

Ce n’est pas une offre que Yékini a faite à Bombardier. Ce sont plutôt les mérites de Bombardier qui l’ont poussé à affronter Yékini.

Bombardier a-t-il assez d’arguments techniques pour venir à bout de Yékini ?

Bien sûr ! Ceux qui pensent le contraire ne maîtrise pas l’histoire de la lutte. Bombardier a battu des lutteurs que Yékini n’a pas terrassés.Je peux en citer Zale Lô, Moustapha Guèye, Ibou Ndappa et Mame Dieumbane (Ndlr : ces deux derniers sont de la même ethnie sérère que Yékini).

A votre avis, le combat sera-il mystique ou technique ?

(Rires) Les deux. Les deux aspect vont de pair.

Pensez-vous que Bombardier sera prêt à donner une chance aux jeunes lutteurs comme Modou Lô, Balla Gaye n°2… ?

Pourquoi pas ! Il faut que les ténors regardent dans le rétroviseur et donnent la chance aux jeunes. Moustapha Guèye avait tendu la perche à Bombardier, cela lui a permis d’arriver à ce stade. Je pense que si tous les ténors donnent la chance aux jeunes espoirs qui montent, il ne passeront plus d’année blanche.

Vous êtes aussi le manager de Bombardier… ?

Je voudrais juste faire une précision : je ne suis pas le manager de Bombardier. C’est toujours Pa Yéri (Yéri Diakhaté). La preuve, c’est lui qui va au Cng pour signer les contrats de Bombardier. Yéri Diakhaté, c’est plus un manager pour Bombardier, c’est un père.

Qu’est-ce qui explique que votre nom soit toujours au-devant de la scène ?

(Rires) C’est la presse qui m’a mis au-devant de la scène médiatique. Je suis aux côtés de Bombardier depuis son combat contre Pape Cissé, en 1998. Et c’est tout à fait normal que je sois à ses cotés, puisque c’est mon frère.

Comment avez-vous intégré l’écurie Mbour ?

Le tout naturellement du monde. Vous savez, la famille haal-pulaar tient beaucoup à la famille et au droit d’aînesse. Je suis l’aîné de la famille et Bombardier m’a donné ce privilège d’être à ses côtés pour gérer ses arrières. Je vais vous raconter une petite histoire : un jour, un homme s’est approché de moi dans la rue pour dire ceci : «Pape, salue-moi ton grand frère Bombardier de ma part.» J’ai souri avant de lui dire : «Ok, je n’y manquerai pas.» Ce que les gens oublient, c’est que je suis le grand frère. Mais avec la taille et la corpulence de Bombardier, les gens pensent que c’est lui l’aîné. Il est plus grand que moi, mais je suis son grand frère (rires).

Vous arrive-t-il de ne pas tomber d’accord sur un point ?

Comme dans tout autre famille, et entre frères, il arrive qu’on ne partage pas le même avis. Mais l’important est qu’on arrive toujours à accorder nos arcs. C’est ça la vie.

Dans quel domaine intervenez-vous auprès de votre frère ?

Pour ce qui est des séances d’entraînement, j’y assiste rarement. C’est un domaine technique que je préfère laisser aux techniciens. Je gère plutôt le côté mystique.

Pourquoi simplement le côté mystique ?

Vous savez, la lutte est complexe. Le côté mystique est souvent géré par une personne de confiance et je pense que pour un lutteur, choisir son frère pour qu’il vous gère son côté mystique n’est que normal. Bombardier me fait confiance dans ce domaine.

Donc, vous sillonnez le pays à la recherche de marabouts ?

Je ne vais pas dire que j’ai fait le Mali ou la Mauritanie comme l’a dit Double Less (père de Balla Gaye n°2) dans votre journal. Mais je peux vous assurer que j’ai fait le tour du continent africain pour chercher de bons marabouts. Et si cela nécessite de faire le tour du monde pour que Bombardier gagne ses combats, je le ferai.

En dehors de la lutte, quelles relations entretenez-vous avec Bombardier ?

Bombardier, c’est mon complice. Avant qu’il ne soit lutteur, il nous arrivait de rester 8 heures ensemble.

Source Yekeini.com



1.Posté par Pobar le 29/10/2010 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci frére.
En avant champion. Tu as un lourd défi..........................

2.Posté par cheikh mbacké dieng le 29/10/2010 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

aller b52 on est tous avec et on sûr k tu va battre ce fils de pute il ne croit q'au mystique il ne c rien ce n'est q'un gros NUL.

3.Posté par boubacar le 29/10/2010 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

respecte un peux tes parents et n insulte pas les parents d autrui

4.Posté par bronx le 29/10/2010 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cheikh mbackè koula xol rek xamni domèram nga yikini doussa morom dioulite pirla ms tw yeufeur nga ok

5.Posté par Soit dit en passant le 29/10/2010 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Yékini a térassé des lutteurs que B52 n'a pas terrasé.

Baboye, 3 fois. Ce n'est qu'un exemple.

Yékini est et restera ROI DES ARENES.

6.Posté par cheikh mbacké dieng le 29/10/2010 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bronx yow sa leufeulou ndeye yow ak ce fils de pute yéna yéme vous ne croyez q'au mystique et il être fier d'être le roi de la mystique ce gros porc .B52 4 EVER

7.Posté par cheikh gueye le 31/10/2010 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ciao comestaye

8.Posté par Alioune le 04/11/2010 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CHEIKH MBACKE DIENG KATAL SA NDEY!!!! TU ES UN DOM RAM TU N'AIME PAS LES GENS BIEN NI LE SERIEUX. SA LEUFEUL NDEYE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! VIVE YEKINI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

9.Posté par salam le 09/11/2010 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

GAYI BOU LEN LIRE COMEN CHEIKH MBACKE DIENG NGAK NA TEGIN LOL BONNA LIRE LEN ARTICLE APRES GEN DEFF SEN COMENTAIRE MÉ YALLA NANOU YALLA MOUSEULE SI CHEIKH MBACKE DIENG

10.Posté par binta le 16/12/2010 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

yekini dal mo ko yor yekini yaye sunu champion kouleu begne dé yekini je tadoreeeeeeeeeeeeeee

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image