Leral.net | S'informer en temps réel



PARTI CHERCHER DU BAMBOU: Un sénégalais abattu par des militaires Bissau guinéen en patrouille

Rédigé par leral .net le 16 Mars 2009 à 17:51 | Lu 623 fois

Le village Panangar dans le département de Vélingara, à cheval avec la Guinée Bissau a été le théâtre d’un drame qui a jeté les habitants de la localité dans l’émoi et la consternation totale. Le vendredi 13 mars aux environs de 17 heures, un jeune homme nommé Samba Baldé a rendu l’âme. Il a été abattu par les militaires Bissau Guinéen, alors qu’il était parti chercher du Bambou dans la forêt.


De sources proches des pandores de la brigade de gendarmerie de Vélingara, c’est le vendredi 13 mars aux environs de17 heures que Samba Baldé, accompagné de deux de ses amis se sont rendus dans le territoire Guinéen à la recherche de tige de bambou, très prisé du reste par les populations du village de Panangar, communauté rurale de Saroumba, arrondissement de Pakour. Une espèce rare dans le Fouladou et seule la Guinée Bissau en dispose. Sur place, le jeune homme Samba Baldé et ses deux amis ont été surpris par une patrouille des militaires Bissau Guinéens. Sommé de s’arrêter, Samba et ses amis prendront la clef des champs. Non contents de l’attitude de Samba Baldé et des amis, les militaires Bissau guinéen prendront le temps d’aller s’armer pour en découdre avec les fuyards, dont ils ignorent leur présence dans leur territoire. L’un des militaires guinéens donna le coup fatal qui atteignit Samba Baldé à la nuque. Ce dernier s’affale et gisant par terre. Les deux compagnons de Samba Baldé ont pu s’échapper avant de rebrousser chemin pour alerter les populations du village de Panangar, qui se sont rendus sur les lieux pour récupérer le corps sans vie de Samba Baldé. Avertis du drame, les pandores de la brigade de gendarmerie de Vélingara se sont à leur tour, rendus au dit village où le jeune Samba a été inhumé. Pour l’heure, la tension reste vive le long de cette frontière.

Pape Ousseynou DIALLO