leral.net | S'informer en temps réel

PLAN SENEGAL EMERGENT : Et si Macky Sall, dans un moment fort de communication, déclinait "un Pacte de Croissance et d'Emergence" !


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Janvier 2014 à 21:07 | | 0 commentaire(s)|

Ce n'est pas pour inviter le président de la République à copier sur ce que fait François Hollande, dans son "pacte de responsabilité" que je fais la proposition d'un "Pacte de Croissance et d'Emergence", à travers un moment fort de communication.

C'est pour suggérer plutôt au Chef de l'Etat l'idée de mettre définitivement fin à la longue et assourdissante polémique entretenue par ses adversaires  politiques qui soutiennent mordicus qu'il n'a pas de vision.
C'est pour également inviter Macky Sall à expliquer que le "Programme Sénégal Emergent ou PSE" et le "Programme Yonou Yokutte" ne sont pas deux programmes distincts mais deux programmes complémentaires.

D'abord, le "Programme Sénégal Emergent ou PSE" est basé sur 10 ans. C'est un programme économique mis en place avec des partenaires. Conçu autour de priorités sectorielles comme l’agriculture, le tourisme, les infrastructures, le PSE devra permettre au Sénégal d’atteindre l’émergence avant 2025.

Ensuite, le "Programme Yonou Yokutte" est un des intrants du PSE. C'est une stratégie de croissance basée sur 5 ans. Le programme porte principalement sur des réformes institutionnelles et sociales, une ambitieuse stratégie de croissance annuelle de 7%.

Qui plus est, le programme met beaucoup l'accent sur la promotion de la bonne gouvernance. En est une illustration la mise en place de l’OFNAC et ses missions contre la corruption, la fraude, avec son pouvoir étendu, qui rendra compte directement à la justice.

Pour autant, la déclinaison du "Pacte de Croissance et d'Emergence" ne saurait se faire sans un clin d'oeil au secteur privé avec de grandes réformes économiques. Pas des mesures mais de véritables réformes. A titre d'exemples : la baisse du taux d'imposition, qui est de 29%, pour favoriser l'investissement; la re-définition de la politique d'exportation, à travers une meilleure stratégie de positionnement des produits "Origine Sénégal" sur les marchés porteurs; et des faveurs à accorder aux entreprises qui créeraient, chaque année, plus de mille emplois.

Enfin, le "Pacte de Croissance et d'Emergence" se voudrait un énorme Plan Social. Celui-ci viserait uniquement à factoriser les souffrances. Il s'agirait de faire la promotion du logement social et de procéder à l'érection de Zones Économiques Spéciales Industrielles dans tous les départements de l'Acte III de la decentralisation pour en faire des "Pôles de Croissance et d'Émergence".

-----------


Issa Thioro Gueye, 
Rufisque.







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image