leral.net | S'informer en temps réel

POUR UN DEPART PRECIPITE DE WADE DU POUVOIR : LE M23 COMPTE SUR LES POUVOIRS MYSTIQUES DES FEMMES DU BOIS SACRE

Le mouvement des forces vives du 23 juin, section locale de Ziguinchor, qui installait sa cellule, a promis de saisir les femmes du bois sacré pour «déloger» au plus vite Me Wade du Palais.


Rédigé par leral.net le Mardi 20 Septembre 2011 à 19:03 | | 1 commentaire(s)|

POUR UN DEPART PRECIPITE DE WADE DU POUVOIR : LE M23 COMPTE SUR LES POUVOIRS MYSTIQUES DES FEMMES DU BOIS SACRE
Le départ d’Abdoulaye du pouvoir, tant voulu par une frange de la population sénégalaise sera, peut-être, précipité par le pouvoir mystique des femmes du «bois sacré» de Casamance. En tout cas, le M23, nouvellement initié en Casamance, a décidé de les saisir. «Les femmes du bois sacré de la Casamance seront bientôt saisies pour faciliter le départ d’Abdoulaye Wade du Pouvoir», a déclaré, sur Walf/Tv, Ibrahima Badji, coordonnateur de la section régionale du mouvement des forces vives du 23 juin.

Selon lui, la motivation des habitants de la région de Ziguinchor est très grande pour plusieurs raisons. D’abord, souligne-t-il, c’est la ville périphérique la plus meurtrie par la politique libérale du Sénégal. «On ne comprend pas que Abdoulaye qui nous a promis de régler la situation de notre région en cent jours, puisse la laisser perdurer tout le temps qu’il sera au Pouvoir», s’est désolé M. Badji.

M. Badji souligne que le bilan de Abdoulaye Wade est suffisamment sombre pour le laisser briguer un troisième mandat au-delà même de son inconstitutionnalité. C’est fort de tous ces arguments que le M23, section locale, va aussi saisir les autorités religieuses locales pour les renseigner davantage de la «nocivité» de cette candidature, vu la situation actuelle du pays. Ibrahima Badji pense qu’avec Wade, «il faut sortir une grosse artillerie pour lui faire comprendre que le peuple en a assez de ses manœuvres». C’est pour cette raison que le 23 septembre prochain, lui et ses camarades tiendront une grande assemblée générale pour dire non à cette candidature. Selon eux, il n’y a aucune raison pour le président de la République de vouloir s’offrir un troisième mandat que le peuple et la Constitution lui refusent. «Non, non et non», a- t-il noté. Est-ce suffisant pour «chasser» un homme aussi ancré dans le pouvoir depuis onze ans ? La suite pourra peut-être nous y édifier davantage.

PiccMi avec La Tribune



1.Posté par khelmourafet le 20/09/2011 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que ne vont -ils faire pour que Me Wade ne se présente pas en 2012 mais qu'ils se ressaisissent car pour rien au monde cela n'arrivera incha Allah .

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image