leral.net | S'informer en temps réel

POUR UNE MULTINATIONALE SENEGALAISE DE L’ART ET DE LA CULTURE A PARIS PILOTEE PAR YOUSSOU NDOUR

Je me rappelle les débuts de Youssou N'DOUR: cette petite voix, originaire de Saint Louis disait-on, si belle, si singulière, que progressivement elle s'est frayée son passage au détriment de grandes pointures comme le Number One et l'Orchestre Baobab. Aujourd'hui l'artiste a atteint une dimension planétaire qui fait la fierté du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Lundi 25 Octobre 2010 à 22:51 | | 3 commentaire(s)|

POUR UNE MULTINATIONALE SENEGALAISE DE L’ART ET DE LA CULTURE A PARIS PILOTEE PAR YOUSSOU NDOUR
Je l'ai vu récemment à la télévision française (la Cinq ou Arte il me semble) chanter son "No Woman no cry". Je ressentais un peu de gêne pour lui car évidemment, on sent bien que l'anglais n'est pas sa langue maternelle; et puis, s'attaquer au répertoire de Bob Marley c'est déjà un tel défi! Mais quand Youssou s'est emparé du micro et qu'il s'est mis à chanter, l'accent sénégalais était submergé par la grâce de l'artiste; la chorégraphie était d'une telle beauté. La proximité, la complicité avec les jeunes femmes qui l'accompagnaient, tout était si beau à voir...
La réussite de Youssou N'DOUR comme entrepreneur est également un exemple à suivre pour nous tous. Dans la presse il vient de réussir un grand coup en mettant sur pied sa télévision. La polémique avec le président WADE qui suspectait Youssou de servir les intérêts d'un BOLLORE frustré d'avoir été évincé du Port de Dakar et qui souhaitait revenir "par la petite porte" est derrière nous. BOLLORE a le droit de venir investir au Sénégal. Je suis même sûr que tout le monde le souhaite pour lutter contre le chômage chez nous. Mais il appartient à M. BOLLORE de comprendre que les temps ont changé et c'est l'intérêt du Sénégal qu'il y ait de la concurrence (finis les monopoles qui nous ont fait tant de mal). Et c'est à l'Etat de lui indiquer où et dans quelles conditions ses investissements sont désirés et en sécurité au Sénégal (L'APIX fait si bien son travail!).
Il faut souhaiter bonne chance à Youssou N'DOUR. Il faut qu'il saisisse cette occasion pour diffuser très largement auprès de nos jeunes compatriotes ses qualités d'abnégation au travail, d'attachement à son pays.
J'ai lu récemment qu'il a investi 3 millions de dollars dans son projet de télévision. C'est une belle somme qui révèle autant ses moyens que ses ambitions. Et c'est justement au niveau de ses ambitions que je souhaite intervenir et lui suggérer de penser à un projet dont je suis personnellement convaincu de l'intérêt.
Je suggère qu'il pense très fort à l'idée de créer une entreprise en France un peu à l'image de la "Jamel Comedy Club", cette structure mise en place à Paris par l'humoriste, franco-marocain et qui connait un réel succès dans la promotion de jeunes comédiens (arabes, noirs africains et antillais, mais aussi des jeunes comédiens blancs ). L'entreprise devrait avoir comme objet la gestion de spectacles liés à la musique (bals, shows,…), la promotion de l’art sénégalais à travers des expositions (galerie d’expositions d’œuvres sous-verre et autres productions), la diffusion/ valorisation de la création sénégalaise en matière de couture et de mode, et une dimension pédagogique de formation des jeunes.
Cet endroit sera ouvert aux sénégalais, bien sûr, mais également à tous les artistes, africains ou non.
En plus d'être un lieu de spectacles vivants, il serait souhaitable d'en faire une base de veille technologique: Les innovations dans le domaine en matière de son, lumière, arrangements,... seraient captées plus vite. Et puis, il y a en Occident de nombreux jeunes africains dans la musique. Ils ont beaucoup profité du succès des nouvelles musiques (Rap, Slam,...) pour s'implanter à tous les niveaux (technique, production de spectacles,...) et établir des connexions avec Londres et les Etats Unis. Ils ont de réelles compétences acquises dans les meilleures structures de formation ici. Cette main-d’œuvre bien formée est un avantage
fantastique. Mais bien entendu, il est souhaitable d'être ouvert et de recruter des jeunes blancs; se priver de leurs compétences serait très préjudiciable à la réussite du projet.
Il serait souhaitable que l'investissement en France soit un investissement direct étranger du Sénégal en France. Il faudrait que la société de Youssou se multinationalise à partir de Dakar. Il me semble souhaitable que l'Etat participe (dans le cadre de la politique culturelle nationale) à un tel projet soit en capital (qu'il soit actionnaire de la société) soit en soutenant le projet sous forme de prêt, caution et/ou d'avantages fiscaux. On peut imaginer que le capital de la société soit élargi aux autres artistes ainsi même qu'à tous les sénégalais qui le souhaitent et qui y croient. Comme moi, je suis sûr que de nombreux sénégalais mettraient leurs économies dans un tel projet. Sa mise en œuvre nécessite de mobiliser de nombreuses compétences dont le Sénégal regorge. Je pense à certains qui pourraient apporter leur contribution à l'étude de faisabilité de ce projet: Abdoul Aziz M'Baye (Banque Sénégalo-Tunisienne), Mamadou Lamine Diallo, et probablement bien d'autres encore (du monde artistique, du cinéma, du sous-verre, de la coupe et couture, de la mode …). Faire appel à des architectes célèbres, sénégalais ou non, pour qu’ils créent un espace typique de nos valeurs de «Teranga» qui soit une vitrine valorisante de nos savoir-faire et qui soit moderne du point de vue des technologies.
Je vois des quartiers de la région parisienne aux alentours d’Aubervilliers (l’ICADE y conduit un excellent travail d’aménagement urbain) et de Saint Denis ou même quelque part entre les 19ème et 20ème arrondissements de Paris qui pourraient être des lieux d'implantation intéressants. Des dispositifs existent pour favoriser l'investissement dans ces zones urbaines sinistrées de France.
Je ne résiste pas à la tentation d’illustrer mon propos en citant l’exemple de l’implantation récente d’un espace dédié à l’image documentaire dans un quartier populaire de Paris, à deux pas de la Place de Clichy ; son schéma de financement est fascinant : La Mairie de Paris a racheté les locaux qui abritent LE BAL; elle a accordé une subvention de 1 million d’euros pour les travaux et est aujourd’hui le premier financeur de ce projet à côté de l‘Etat, de la région et de plusieurs partenaires privés. Il y a besoin d’un projet bien ficelé et d’un bon carnet d’adresses en France!
Youssou N'DOUR, en temps que citoyen a le droit d'intervenir dans le débat politique au Sénégal. Il peut attirer l'attention sur les souffrances des populations, c'est très souhaitable. Je souhaite qu'il ait un rôle qui se rapproche de celui de BONO (Groupe U2) ou plus fondamentalement de celui de Bob Marley qui avait réussi un geste resté légendaire de réconciliation des 2 principaux adversaires politiques de la Jamaïque lors d'un de ses concerts. Youssou N'DOUR a les moyens d'agir en faveur de la paix sociale, de la réconciliation entre nos hommes politiques. La politique oblige à faire un choix, à être pour ou contre et malheureusement elle conduit à la violence verbale voire physique quelquefois.
Je préfère le Youssou porteur de projets, le Youssou qui réconcilie, celui qui chante et qui fait danser. Je ne veux pas de Youssou N'DOUR Président de la République du Sénégal.

Bonko SAGNA
Bagneux, France le 25/10/2010



1.Posté par leral le 26/10/2010 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

contribution intéressante

2.Posté par Paco le 26/10/2010 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu es malade ou quoi, tu prônes une fuite de capitaux de l Afrique vers l Europe. L heure du retour des ressources a sonne mais aussi du réveil .Ce qui nous intéresse c est de créer des emplois en Afrique pas le contraire .Des multinationales a la conquête du marche africain a partir de la Medina oui mais pas de fuite de nos maigre ressources vers l Europe

3.Posté par LERAL le 26/10/2010 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entièrement d'accord avec Paco, c'est vrai que j'avais pensé sous cet angle-là. En effet, il faut chercher à enrichir notre continent plûtot que l'occident. Je crois qu'il a soulevé de bonnes idées mais il suffit juste d'apporter des rectificatifs.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image