leral.net | S'informer en temps réel

PRECISION - FILLES VOILEES A L’ECOLE : Pas de discrimination au Cours Anne Marie Javouhey

La précision était bonne à apporter. Le Cours privé Anne Marie Javouhey a été plus qu’interpellé par des organisations préoccupées par « le renvoi par l’établissement » d’une élève à laquelle on reprocherait d’être voilée. En vérité, précise l’Ecole dans une précision reçue à Sud quotidien, il s’est agi d’un énième rappel à l’ordre adressé à une fille dont la LERAL.NETtenue était « non conforme au règlement » connu de tous et qui « favorise le vivre ensemble, le respect mutuel et l’épanouissement de chacun dans le respect strict des lois et règles qui régissent l’enseignement au Sénégal’. Selon la direction de l’établissement, l’élève concernée « n’est plus revenue en classe » après le rappel qui lui a été adressé et qui n’a jamais signifié renvoi


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Octobre 2011 à 09:53 | | 4 commentaire(s)|

La question s’impose alors de savoir comment un fait aussi isolé a pu prendre une ampleur à faire croire que Anne Marie Javouhey « renvoie des élèves, pour cause de port de voile ». La confusion trop rapidement faite entre mise vestimentaire et appartenance religieuse pourrait expliquer qu’une organisation de la société civile se soit emparée de l’affaire pour « alerter » les autorités, tout en reconnaissant que Mgr Théodore Adrien Cardinal Sarr avait effectivement eu une attitude « très conciliante » lorsqu’un autre établissement privé catholique avait été accusée de discrimination, avec en toile de fond, la même question de voile..

Beaucoup de voix se sont élevées par suite dans l’opinion, pour s’indigner qu’on puisse en arriver à stigmatiser des établissements reconnus pour la qualité de leur enseignement et leur attachement à la discipline. Si des familles se bousculent aux portes de Anne Marie Javouhey comme à celles d’autres établissements confessionnels, sans considération de leur appartenance religieuse, font remarquer ceux qui s’indignent du « mauvais procès » fait au privé catholique, c’est parce que ces écoles assurent à leurs enfants « une éduction et une instruction » comme ils n’en trouveraient pas ailleurs.

Dans le communiqué transmis à Sud quotidien, la direction du Cours Anne Marie Javouhey rappelle que depuis sa création en 1950, l’établissement joue « la même mission d’éducation des enfants basée sur l’amour, le partage, le respect du prochain et la dignité, valeurs prônées par la fondatrice de la congrégation ». Moussfa



1.Posté par omar le 24/10/2011 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien d'autre qu'une reculade, il n'y a jamais eu de fumée sans feu, d'ailleurs ce n'est pas la première fois qu'on parle d'élèves renvoyés dans les écoles catholiques.
Le ministre avait déclaré que cette discrimination est anormale, il est tant que les écoles catholiiques respectent la laïcité de l'état, n'oubliouns pas qu'ils reçoivent une forte subvention de l'état et prés de 90% de leurs élèves et enseignants sont musulmans.
Le sénégal n'a pas besoin d'autres conflits confessionnels, la malgouvernance qui sévit dans le pays est largement suffisant il ne faut pas en ajouter d'autres unitilement.

2.Posté par Lamine le 24/10/2011 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrêtez. Vous provoquez. Il y a des écoles islamiques qui n'inscrivent pas de chrétiens et obligent tout le monde à porter le voile. Pourquoi cela et on ne dit rien c'est normale. Et voila qu'on demande à des jeunes de respecter un réglement d'écoles cathotiques ça fait un problème. Ou est la justice. Ou ca appartient seulement à vous?

3.Posté par Alé le 24/10/2011 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les sénégalais aiment trop bavarder pour occuper leur quotidien au lieu d' aller travailler
Dans les écoles Al Azard une fille n'ose pas porter une jupe , ou bien un pendentif avec un croix se faire tresser avec des mèche, même un garçon n'ose pas porter de culotte et pourtant bouche cousue parsqu'on est de ce coté

4.Posté par Abdoun le 24/10/2011 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce problème n'est pas un problème entre musulmans et catholiques ,mais un problème entre IBADOUS et catholiques,le mouvement IBADOU (venant du pakistan,de l'iran ,de l'Afganistan..............) est extrémiste,il dicte sa loi par la violence verbale partout où elle passe
L'islam est une religion tolérante et le musulman sénégalais n'a jamais eu de problème de cohabitation avec les autres confession religieuse,ces mêmes IBADOUS ne supportent personne,même les autres musulmans (islam confrérique sénégalais ) pour preuve,allez à la mosquée de l'université,si tu n'appartiens pas à leur mouvement tu ne dirigeras jamais la prière.
Aujourd'hui ces gens veulent imposer le port du voile dans les écoles catholiques et demain si cette mesure passe,à l'heure de la prière ils imposeront l'arrêt des cours pour leurs enfants afin qu'ils puissent aller faire leurs abblutions et prier dans l'enceinte de l'école.
Il faut prendre des mesures contre ces mouvements qui constituent un danger pour ce pays,le sénégal est une et indivisible,ce ne sont pas une poignée d'extrémiste qui va venir perturber cette cohabitation exemplaire qui existe entre les communautés.
Personnellement en tant que musulman,j'ai fréquenté ces écoles jusqu'en terminale,je peux même dire que les musulmans constituaient 50 % de l'effectif et parmi le personnel enseignant et administratif il y avait des musulmans et on n'a jamais été l'objet d'une quelconque injustice de la part des catholiques.
Arrêtons de dire n'importe quoi,et arrêtons ces mouvements car si on ne fait pas attention ils vont pourrir les relations entre les communautés.
L'islam pratiqué au sénégal est un islam trés tolérant,il est diffèrent de l'islam extrémiste importé par ces mouvements dans les années 90.
Je conseille aux Ibadous de construire des écoles pour leur communauté et imposer le voile aux filles et éviter de créer des troubles dans ce pays,on a beaucoup de priorités à gérer dans ce pays,pas des épiphénomènes de ce genre

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image