Leral.net | S'informer en temps réel

PRESIDENCE DE L’ONDH : ME ASSANE DIOMA NDIAYE QUITTE, DJIBRIL AZIZ BADIANE ARRIVE

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 5 Juillet 2010 à 20:59 | Lu 1791 fois

Me Assane Dioma NDIAYE n’est plus le Président de l’Organisation Nationale des Droits de l’Homme (ONDH).Le verdict est tombé, hier soir, au sortir de l’Assemblée Générale tenue par l’organisation de défense des droits de l’homme. Au terme d’un scrutin secret, le Président sortant a été laminé par son challenger, Djibril Abdoul Aziz BADIANE qui était jusque là le Secrétaire Général de l’ONDH (48 voix vs 25).


PRESIDENCE DE L’ONDH : ME ASSANE DIOMA NDIAYE QUITTE, DJIBRIL AZIZ BADIANE ARRIVE
Après 3 ans passés à la tête de l’ONDH, Me Assane Dioma NDIAYE vient d’y faire ses adieux. L’A.G organisée, hier, aux locaux de l’organisation des droits de l’homme en a décidé ainsi. Il faut noter qu’au début les deux candidats en lice pour le contrôle de la doyenne des organisations de défense des droits de l’homme en Afrique pour la période 2010-2013 avaient du mal à trouver un consensus. Et c’est finalement par vote secret que la situation s’est finalement décantée. Sur les 75 personnes présentes inscrites, l’on a noté 73 valablement exprimées, 2 bulletins nuls. Djibril Abdoul Aziz BADIANE a obtenu 48 voix contre 25 pour Assane Dioma NDIAYE. Ce dernier a été très sportif en remerciant son tombeur : « Je reconnais ma défaite et suis prêt à être derrière l’ONDH pour l’épauler. Je suis un militant des droits de l’homme. Aujourd’hui, certains nombres de défis nous interpellent comme le problème des talibés, la limitation de la détention provisoire entre autres. Nous voulons aussi œuvrer pour plus de transparence dans la gestion de notre organisation pour un rayonnement international. Je ne ferais pas comme les autres qui, une fois démis du poste de président, ne mettent plus les pieds ici .Et le nouveau homme fort de l’ONDH de dire : « Notre organisation a perdu son âme depuis 2001.Le problème ici , est un problème de responsabilité .Je n’ai pas l’ambition de gérer. L’ONDH a été audité par un cabinet indépendant .Je vais tout faire pour donner notre structure son lustre d’antan. J’y connais pour y avoir passé 23 ans», a signifié M. Badiane.

Ibrahima NGOM Damel