leral.net | S'informer en temps réel

PREVENTION DES INONDATIONS DANS LA BANLIEUE Le Conseil Régional de Dakar au secours des populations

Le Conseil Régional de Dakar (Crd) a remis, hier jeudi 23 juillet à Djiddah Thiaroye Kao, 34 motopompes gazoil à diamètre 80 et 100 aux maires de 12 communes d’arrondissement sur les 16 que compte la ville de Pikine. Cette gracieuse action rentre dans le cadre de la prévention des inondations récurrentes dans la banlieue.


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Juillet 2009 à 12:10 | | 1 commentaire(s)|

PREVENTION DES INONDATIONS DANS LA BANLIEUE  Le Conseil Régional de Dakar au secours des populations
Elhadj Malick Gackou, Président du Conseil Régionale de Dakar (Crd) a choisi le site de la commune d’arrondissement de Djiddah Thiaroye Kao pour remettre aux maires de 12 communes d’arrondissement parmi les 16 que compte la ville de Pikine 34 motopompes gazoil à diamètre 80 et 100 pour anticiper sur les inondations. Malick Dieng, Maire de la commune d’arrondissement de Tivaouane-Diacksao, n’a pas caché sa satisfaction. « C’est un grand pas pour nous que le Conseil Régional de Dakar vienne nous remettre ce matériel. Cela fait bon signe quand on sait que nos mairies font partie de celles qui sont les plus touchées par le fléau des inondations », a-t-il déclaré après avoir reçu les motopompes fournies à sa mairie.

Accompagné d’une forte délégation composé des membres du Conseil régional de Dakar, des maires des communes d’arrondissement de la ville de Pikine, des notables et de la presse, Elhadj Malick Gackou a procédé à la visite de quelques maisons inondées situées dans le quartier Léona à Djiddah Thiaroye Kao.

Ces maisons choisies en échantillon plusieurs centaines d’autres affectées par le meme fléau ont présenté des images « pathétiques » et « larmoyantes ». Des familles désoeuvrées, pauvres, et sans solution apparente contre le mal des eaux présentent leurs doléances. Lamine Sy, 30 ans, père de 3 enfants, vit avec sa femme, sa belle sœur et sa maman dans leur maison prise depuis 2005 dans l’étau des eaux. Il raconte avec l’espoir de se faire entendre la vie difficile qu’il mène depuis avec sa famille de 7 personnes qui vit dans les seules deux pièces praticables de la maison complètement submergée.

« Nous avions quitté la maison, mais les toits étaient volés. C’est pour cette raison que j’ai obligé ma famille à revenir sur place pour limiter les dégats. Nous sommes dans cette situation depuis 2005. Nous n’avons pas de toilette, ni de cuisine. Ma femme se débrouille ici dans la véranda », explique-t-il au moment où une grenouille sans doute harcelée par le bruit des nombreux pas sautille dans l’eau pour trouver un refuge plus calme.

Dans la meme maison, deux autres appartements abandonnés sont remplis d’eau. Adama Faye, épouse de Lamine Sy, assise sur un banc avec des tasses de thé à ses cotés, allaite son enfant tout en répondant aux questions qui lui sont posées. Elle vient visiblement de terminer son thé quotidien, source de sérénité chez bon nombre de personnes. Woly Sène, sa petite sœur, de meme que Khardiata Ba, mère de Lamine Sy, évoquent elles aussi les difficultés qu’elles encourent dans les eaux et lancent des appels à l’aide. Une motopompe est placée chez elles pour évacuer les eaux.

Dans le meme quartier, à quelques encablures de là, Borsa Niang, mère de famille, tient le meme discours. « Depuis le 23 septembre 2005, cette eau est là dans notre maison. Nous n’avons nulle part où aller. Nous vivons avec difficultés, sans toilettes. Nous nous lavons dans une pièce abandonnée de la maison. Nous mettons nos selles dans des sachets en plastiques que nous jetons dans la marais d’à coté », a-t-elle raconté en pleurs devant ses enfants.

Au courant d’une conférence de presse tenue après la cérémonie de remise des motopompes près d’un des bassins que compte la zone, Elhadj Malick Gackou a tenu à réitérer la mobilisation des élus locaux dans la lutte contre les inondations qui constituent une calamité naturelle interpellant la responsabilité directe de l’Etat. Sous ce rapport, il a salué l’engagement du Gouvernement qui a bien compris qu’il faut agir à l’unisson pour vaincre ce fléau des inondations.

Toutefois, il a prévenu que la première manche de la sensibilisation et de la mobilisation est gagnée, mais qu’il restait une rude bataille qui se profilait à l’horizon. Un téléthon sera organisé le 1er et le 2 aout prochain avec la télévision nationale pour trouver plus de fonds qui permettront d’acheter plus de matériels et préparer la rentrée scolaire prochaine. Le Président du Conseil Régional de Dakar a révélé que 20 millions FCFA sont investis pour acquérir les 34 motopompes.



1.Posté par mouslime le 25/07/2009 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo au conseil régional de Dakar,des actes c'est se qu'on attend de nos politiciens et non des critiques infondées.
VIVE LA SOLIDARITÉ NATIONALE

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image