leral.net | S'informer en temps réel

PSE : Pourquoi nul n’a pas le droit de laisser filer l’opportunité ! (Oumou Wane)


Rédigé par leral.net le Samedi 1 Mars 2014 à 13:50 | | 8 commentaire(s)|

PSE : Pourquoi nul n’a pas le droit de laisser filer l’opportunité ! (Oumou Wane)
Je vais, je tire et je reviens !

L’escapade de Macky Sall en Chine, à Paris et au Qatar nous inspire ce célèbre Western des années 60 ! Il est allé, a amassé lourdement pour notre pays et est revenu !

Certes cet argent n’est pas donné, ce sont des dettes à rembourser pour la plupart mais pour s’endetter il faut être crédible ! Demandez aux chefs d’entreprises que nous sommes ! L’on ne prête qu’aux riches ! Même les pays riches passent leur temps à chercher à s’endetter, c’est une réalité économique ! Donc arrêtons ! Le problème ici c’est de savoir ce que l’on fera de cet argent emprunté. Si nous l’utilisons bien, nous saurons rembourser et parallèlement nous développer. Si nous l’utilisons mal, nous resterons enfoncés dans nos ténèbres épaisses sans fin.

Macky Sall, dès ses premiers pas sur la banquise sèche de l’aéroport de Dakar avant-hier, a tenu à ne pas s‘emballer malgré les lauriers qui couronnaient sa tête ! Il a déballé plutôt et schématiquement, voici ce qu’il faut comprendre de son discours !

‘’Les enfants, je suis monté personnellement au créneau pour aller chercher de l’argent pour développer notre pays mais cela marchera seulement si vous cessez de mentir, de tricher, de voler et que vous vous leviez tôt le matin pour aller travailler car il n’y a plus de miracle ! Lorsque je vous invite sur le chemin de l’honnêteté et de la vertu, vous empruntez des voies obliques et poussez des cris d’orfraie dès que vous êtes démasqués ! Mais sachez-le ! Je vous regarde et le monde entier vous regarde !’’ Hé bé comme disent les marseillais !!!

Avant cela il avait fait un premier tour de chauffe à Paris et avait déjà chargé dur, très dur et sans gant. S’adressant aux bailleurs, voici ce qu’il leur dit : ‘’Ne versez aucun pot de vin et dénoncez quiconque osera vous en demander !’’ Ouf ! Waow !!!

Un homme averti en vaut deux dit-on ! Nous voilà mis en garde à peu de frais et au pied du mur ! Le Macky nouveau est arrivé et est clair ! Oui très clair puisqu’il lui reste trois ans de mandat disons et il n’a nullement l’intention de foirer. Il veut changer profondément ce pays avec le PSE. Donc Forward ! Marche ou crève !

Le PSE c’est presque comme notre dernière chance de montrer que nous pouvons réussir quelque chose de beau, de grand et de pérenne. Nous avons intérêt à être sérieux, honnêtes, travailleurs et courageux pour toucher le graal ! Car de graal il s’agit lorsque l’on lit le résumé du PSE. On en frissonne tant l’ambition est vaste et le développement possible si l’on se garde de le détruire. Je le dis car il s’agit d’être intellectuellement honnête ! Lorsque le folklore inutile nous est monté à la gorge on l’a dit ici ! Même si nous maintenons qu’une certaine organisation du PSE à Paris en a occulté le fond pour des raisons qui ne sont pas à l’ordre du jour. Bref !

Les 100 premiers jours
 
Le Plan Sénégal émergent pour ceux qui ne l’ont pas encore lu, est une affaire très sérieuse qui tend à changer la face de notre pays ! Ses retentissements sur notre vie quotidienne sont tout aussi sérieux donc il n’est nullement question de le vendanger pour maintenir le Sénégal dans un brouhaha politique stérile à longueur de journée. Les 100 premiers jours du PSE seront déterminants pour son avenir. 

Sauver le soldat Macky des politiciens !

La politique est l’épine dans le pied de Macky Sall mais il a besoin de tous ces gens qui zozotent Macky Châle à longueur de journée pour se draper de son nom afin d’effacer leurs forfaits passés et valider leurs futurs coups bas. Ils sont hors course aux yeux du nouveau Macky Sall et amusent la galerie mais ils sont sur le terrain politique, ce qui nous barbe ! Donc intellos, nous ne pouvons vouloir le beurre, l’argent du beurre, etc… la politique se fait avec des hommes et Macky fait avec ce qu’il a ! Les courtisans sont sur le terrain alors faut descendre sur le terrain même si l’on déteste cela ! Il faut y être prêts dès les locales !

Enfin bref, désormais avec le PSE, l’argent n’est plus le problème, nous sommes le problème, Nous le Peuple ! Mais il leur leur faudra nous aider pour que nous devenions des solutions !

Il nous faudra comprendre, oui comprendre puisqu’il s’agira d’abandonner nos habitudes tenaces comme le firent les sud-coréens à une certaine époque pour soutenir le programme Semaoul de Parker ou les malaisiens pour la Malaisie émergente de Mahatir. Nous éduquer, nous informer, pour nous mobiliser pour un but unique !

La réussite du PSE, l’argent récolté, seul Macky Sall en a le mérite et il lui faudra rester dans cette peau les prochains jours et mois pour garder le soufflé chaud !

D’abord, il lui faut mobiliser tout ce que le Sénégal compte d’experts et de patriotes pour gérer le PSE, nous informer en long et en large sur les enjeux et objectifs du PSE. Informer de manière approfondie, même dans les langues nationales, tout le peuple sur les postures et actes qu’il nous faudra désormais adopter. Je vous avertis, cela ne se fera pas sans douleur puisqu’il nous faudra changer de paradigme, de mentalités ! Car un nouvel état d’esprit est essentiel pour réussir le challenge ! Discipline toute !

Il est donc prié aux autorités de divulguer largement le PSE dans les écoles, universités et tous lieux pour que les sénégalais comprennent ce qu’il est attendu d’eux et la bagarre qu’ils devront mener sur eux-mêmes pour la réussite du projet ! Ce sera un challenge court, intense avec le développement au bout ! Un petit livret illustré sur le PSE devrait être distribué dans les écoles, universités, entreprises…pour que chacun se l’approprie et inscrive ce qui est attendu de lui dans son cerveau. Car, car bien sûr, c’est le peuple qui fera le PSE !

Le Sénégal a tous les atouts pour se développer ! Certes un taux d’analphabétisme élevé mais d’autre part, il est pétri de talents qui sont capables de tirer tout le monde vers le haut. Misons sur nos experts, beaucoup encore hors du pays, pour peser lourdement sur la balance ! Des dizaines de noms me viennent en tête mais les citer pourraient susciter des levées de boucliers contre eux. C’est dommage mais nous n’en sommes plus au temps du dommage mais de la mobilisation.
Le PSE, nous le ferons car c’est de notre devenir qu’il s’agit. Macky Sall n’en est que le catalyseur et nous devrons être tous sur le pont avec lui !


Oumou Wane
Présidente africa 7







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image