leral.net | S'informer en temps réel

PSG : Ancelotti donne des indices sur le profil du latéral droit recherché...

Obligé de sonder à nouveau le marché suite au vrai faux transfert de Réveillère, le PSG recherche bien un latéral droit, mais pas n'importe lequel.


Rédigé par leral.net le Samedi 18 Août 2012 à 12:19 | | 0 commentaire(s)|

PSG : Ancelotti donne des indices sur le profil du latéral droit recherché...
Bon client des medias, Carlo Ancelotti s’est présenté ce midi en conférence de presse. Outre les questions sur la blessure d’Ibrahimovic et la composition du onze de départ de demain face à Ajaccio, le coach italien n’a pas cherché à esquiver le dossier du latéral droit. En commençant par évoquer le cas Réveillère. « Bisevac a demandé à partir et Lyon lui a donné un beau contrat. On a eu la possibilité d’avoir Réveillère, mais seul le club connaît la raison pour laquelle on n’a pas fait ce transfert. » Une réponse vague qui ne satisfera sans doute pas le président Aulas.

Ancelotti s’est ensuite exprimé sur les noms évoqués pour renforcer ce secteur de jeu. Entre le Suisse Stephan Lichtsteiner et le Hollandais Anthony Van der Wiel, les noms ne manquent pas. Mais pour Ancelotti, les Rouge-et-Bleu ne regardent pas vers l’étranger, une fois n’est pas coutume. « Lichtsteiner ? Ce n’est pas vrai. Je suis déçu qu’un journal italien ait fait tout ça. Nous sommes en train de chercher un latéral droit ici en France. Debuchy ? Non. C’est un joueur de Lille, ce ne sera pas lui. Corchia ? Non, pas vrai. »

Évasif sur les noms qui lui ont été soufflés, Ancelotti a au moins livré un sacré indice en annonçant que la prochaine recrue parisienne proviendra de France. Une bonne nouvelle pour Christophe Jallet qui devrait ainsi échapper à la féroce concurrence d’une star internationale. Reste maintenant à savoir si le PSG compte faire son marché en Ligue 1 ou à l’étage inférieur et s’il désire embaucher un jeune espoir ou bien un joueur d’expérience ne rechignant pas à faire banquette.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image