leral.net | S'informer en temps réel

PSG : Ezequiel Lavezzi en pleine spirale infernale

Ezequiel Lavezzi accumule les pépins physiques, ce qui retarde considérablement son intégration et son adaptation au Paris SG.


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Octobre 2012 à 13:18 | | 0 commentaire(s)|

PSG : Ezequiel Lavezzi en pleine spirale infernale
7. Ezequiel Lavezzi (27 ans) n’a passé que 7 petites minutes sur la pelouse du Estadio do Dragão hier soir. Entré en jeu à la place Jérémy Ménez à la 73e minute, l’international argentin est ressorti à la 80e minute, remplacé par son compatriote Javier Pastore. Son physique l’a trahi et il n’a pas pu aider le Paris SG à conserver le point du match nul qu’il tenait jusque-là. À sa sortie du terrain, il Pocho n’a pas pu cacher sa déception et sa frustration, passant ses nerfs sur la glacière qui trainait au bord du banc de touche parisien.

S’il était autant en colère, c’est qu’il ne parvient pas à atteindre la plénitude après laquelle il court depuis son arrivée dans la capitale. Après une élongation à la cuisse, qui l’a tenu éloigné des terrains, ce sont donc les adducteurs qui freinent encore le natif de Rosario. « Il a eu un autre problème aux adducteurs. Nous allons faire des examens. Nous ne pouvons pas encore établir de diagnostic », a expliqué Carlo Ancelotti en conférence de presse d’après-match. Si le club de la capitale a communiqué au sujet de sa blessure, il n’a pas évoqué la durée de son indisponibilité.

Mais l’optimisme n’est pas vraiment de mise. En Argentine, la presse spécialisée indique qu’il devrait manquer les deux prochains matches de la sélection pour lesquels il avait été convoqué (contre l’Uruguay le 12 et le Chili le 16). Les rumeurs courent déjà au sujet de son probable remplaçant (Juan Manuel Martinez). Ce nouveau coup dur, qui devrait donc l’empêcher de disputer le clasico dimanche soir à Marseille, retarde encore un peu plus l’intégration d’une recrue qui a coûté près de 30 M€ au PSG cet été et dont on attendait beaucoup de l’association avec Zlatan Ibrahimovic en attaque. Très moyen lors de ses premières sorties officielles contre Lorient (2-2, 1ère journée de L1), à Ajaccio (0-0, 2e journée), où il avait d’ailleurs été expulsé, il est en souffrance et face à Kiev (4-1, 1ère journée de C1), il rumine.

« Même si je n’ai joué que deux matches, je trouve que je n’ai pas été à la hauteur. Au niveau où je voulais être », avait-il d’ailleurs récemment confié à Surface Magazine. Cadre et leader technique de Naples pendant 3 saisons, il voit aujourd’hui l’équipe parisienne se construire sans lui. Une situation qu’il vit mal. La trêve internationale, si toutefois il ne fait pas le déplacement en Argentine, pourrait permettre à Ezequiel Lavezzi de se refaire une santé et un moral, mais aussi de régler les derniers détails administratifs qui polluent son esprit. S’il ne lève pas bientôt les doutes, les critiques risquent en tout cas de commencer à pleuvoir. Son côté oiseau de nuit commençant déjà à faire jaser certains...

Alexis Pereira






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image