leral.net | S'informer en temps réel

PSG : Gameiro ne s’en sortira pas...

Kevin Gameiro arrivera-t-il à sortir de l'ombre cette saison ? On peut en douter tant l'ancien Lorientais peine à se mettre en valeur lorsqu'il entre en jeu. Et il n'est pas vraiment aidé par ses partenaires.


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Septembre 2012 à 15:03 | | 0 commentaire(s)|

PSG : Gameiro ne s’en sortira pas...
« Je suis très content, très fier. C’est le club de ma région et ma famille et mes amis sont ici. J’ai également toujours rêvé de jouer au Parc des Princes ». Il y a plus d’un an, Kevin Gameiro faisait part de sa fierté de signer au PSG. Il avait alors écarté l’offre de Valence, alors favori, pour rejoindre le projet parisien. Aujourd’hui, ces belles paroles se sont envolées et Gameiro est devenu un élément secondaire dans le groupe façonné par Carlo Ancelotti.

Conservé malgré sa volonté de départ, il s’est dit finalement prêt à se battre pour obtenir du temps de jeu. Jusqu’à présent, cela s’est traduit par 4 entrées en jeu en Ligue 1 et zéro but inscrit. Mais c’est surtout le comportement de ses partenaires à son égard qui interpelle. Entré en jeu à 20 minutes de la fin du match samedi face à Bastia, Gameiro a proposé ce qu’il fait de mieux : des appels en profondeur. La saison dernière, ils étaient régulièrement ignorés par Nenê, Ménez, et Pastore. Cela a-t-il changé avec Ibrahimovic ? Loin de là…

Hier, le géant suédois a notamment ignoré un très bel appel plein axe de Gameiro. Il lui suffisait de glisser le ballon tout droit pour offrir un duel à l’ex-Lorientais. Mais il choisissait alors de ralentir le tempo et de servir Nenê. De même, Ibra privilégiait la solution personnelle pour son doublé alors que l’international français espérait se voir offrir un but. Sur ce point, on peut comprendre le Suédois, qui compte bien asseoir sa domination sur le classement des buteurs.

Mais Gameiro peut se poser des questions. Sera-t-il un jour recherché par ses coéquipiers de manière régulière et correcte ? Face à Bastia, il a surtout été servi lorsqu’il proposait des solutions sur les ailes, là où il est le moins efficace. Gameiro n’est pas vraiment un dribbleur habile et parvient difficilement à éliminer un défenseur balle au pied. Seul Mathieu Bodmer, l’un des rares à suivre les appels de Gameiro depuis la saison dernière, a tenté de le lancer du mieux possible, sans succès. Même lorsqu’il entre en jeu pour apporter de la fraîcheur, Gameiro représente rarement l’option choisie par ses partenaires. De quoi désespérer définitivement un attaquant passé en l’espace d’un an de meilleur attaquant de L1 à obscur remplaçant.

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image