leral.net | S'informer en temps réel

PSG : Leonardo jette le trouble sur l’avenir de Nenê

Le cas Nenê est toujours aussi flou au PSG. Les dernières déclarations de Leonardo au sujet du Brésilien ne risquent pas d'arranger les choses et tout reste ouvert dans ce dossier.


Rédigé par leral.net le Samedi 21 Juillet 2012 à 08:11 | | 0 commentaire(s)|

PSG : Leonardo jette le trouble sur l’avenir de Nenê
« Nenê, un avenir toujours aussi flou » (Le Parisien), « Nenê est trop déçu » (L’Équipe) : vous l’aurez compris, le cas du gaucher brésilien revient à la une des médias français aujourd’hui. La folie de la présentation de Zlatan Ibrahimovic appartenant déjà au passé, il est temps de se pencher sur ce qui s’apparente à un couac de gestion de la part des dirigeants parisiens. En ne prolongeant pas le meilleur buteur du club parisien la saison dernière (et de Ligue 1 à égalité avec Giroud), le directeur sportif Leonardo a étonné les fans de la capitale et surtout placé Nenê dans une situation inconfortable.

« Ce n’est pas parce qu’il ne reste qu’un an de contrat à Nenê que nous sommes obligés de le prolonger ni que cela signifie son départ », a expliqué Leonardo à L’Équipe. « Je ne pense pas du tout comme ça. On parle, on discute pour étudier les meilleures solutions et opportunités pour lui et nous, c’est tout. (…) Et Nenê peut très bien rester au PSG cette saison. Il a encore un an de contrat. Il n’y a pas de bras de fer entre nous », a poursuivi Leo. Pas vraiment un discours rassurant pour le Brésilien de 31 ans, à qui son comportement individualiste est reproché par la direction francilienne.

La piste Corinthians s’étant refermée, il ne dispose plus que de deux options à l’heure actuelle : Galatasaray, avec qui Leonardo a commencé à discuter, et des clubs de pays du Golfe. Bien qu’il n’y ait pas une volonté farouche de le conserver, le PSG réclame 7 M€ aux clubs intéressés ! Un prix conséquent pour un joueur de 31 ans, justifié par ses statistiques. Ses mêmes statistiques ne suffiront pas pour en faire un titulaire indiscutable en début de saison aux yeux de Carlo Ancelotti.

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image