leral.net | S'informer en temps réel

PSG : Pastore, le meilleur à venir ?

Particulièrement tranchant depuis la reprise, Javier Pastore affiche de très belles promesses pour la saison à venir.


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Juillet 2012 à 15:21 | | 0 commentaire(s)|

PSG : Pastore, le meilleur à venir ?
La meilleure saison de sa jeune carrière en termes statistiques. On a parfois eu tendance à l’oublier, mais pour son premier exercice en Ligue 1 la saison passée, Javier Pastore (23 ans) a affiché le meilleur bilan depuis ses débuts professionnels avec 13 réalisations et 5 passes décisives en 33 apparitions. Malgré tout, l’Argentin a souvent été critiqué, à juste titre parfois, sur son degré d’implication et son influence trop irrégulière sur le jeu des siens. On lui a trouvé des circonstances atténuantes et, forcément, il est attendu au tournant en 2012/13.

Tous les indicateurs sont au vert pour lui depuis la reprise. L’international albiceleste (13 sélections), qui peut bénéficier d’une vraie préparation foncière, ce qui n’avait pas été le cas l’an dernier, affiche des promesses intéressantes dans le jeu. Contre Stegersbach (9-0), le CSKA Moscou (2-2) et Chelsea (1-1), il est apparu en jambes, aérien dans ses prises de balle, audacieux dans ses choix et techniquement en confiance. Son petit numéro qui a amené le but de Nenê ce dimanche soir contre les Blues est là pour en témoigner. Carlo Ancelotti lui a d’ailleurs offert un temps de jeu maximal dans cette préparation (240 minutes sur 270) pour le mettre toujours plus en confiance.

Le discours suit. « Javier Pastore a débuté à gauche puis a évolué en attaque en seconde période. Il a été très bon ce soir », a déclaré le technicien italien à l’issue de la rencontre d’hier soir. Positionné plus bas, le natif de Cordoba a prouvé qu’il pouvait être à la baguette, tout en se montrant dangereux et même décisif. Un peu plus haut ensuite, il a confirmé la bonne impression laissée. Surtout, mieux intégré, il participe à l’effort défensif comme rarement il l’avait fait en 2011/12. De quoi raisonnablement penser qu’il peut faire mieux que la saison dernière.

D’autant qu’il sera désormais libéré d’un sacré poids. Dès la reprise du championnat, tous les yeux seront braqués sur Zlatan Ibrahimovic, plus gros salaire du club, puis Thiago Silva, plus gros transfert de l’histoire du PSG. Il n’aura donc plus autant de pression sur les épaules. Surtout, à Palerme et à ses débuts dans la capitale, il a parfois eu tendance à se sentir jalousé. Entouré de tels joueurs, il n’a plus de soucis à se faire sur ce plan et peut pleinement se concentrer sur le terrain, là où il est le meilleur.

Alexis Pereira






Hebergeur d'image