leral.net | S'informer en temps réel

PSG : Verratti répond aux critiques sur son jeu

A 19 ans, il trimballe une confiance assez incroyable sur les prés. Mais sa tendance à trop dribbler l'a conduit à quelques ratés.


Rédigé par leral.net le Mercredi 24 Octobre 2012 à 10:36 | | 0 commentaire(s)|

PSG : Verratti répond aux critiques sur son jeu
Thiago Silva a réalisé un intérim plus que correct face à Reims mais il va devoir laisser la place au véritable titulaire du poste de sentinelle devant la défense ce soir face au Dinamo Zagreb. Il s’agit bien sûr de Marco Verratti, la pépite italienne de 19 ans. Véritable trouvaille du mercato parisien, l’ancien de Pescara s’est installé dans le onze de départ parisien grâce à ses belles performances et à l’accumulation de blessés dans l’entrejeu. Encensé depuis le début de saison, il est aussi critiqué pour sa propension à trop dribbler dans des zones dangereuses.

« Souvent, quand je revois mes matches, je réalise que c’est un risque, oui. Pourtant, je vous l’assure, quand je suis sur le terrain, la première chose à laquelle je pense est de ne pas perdre le ballon et de trouver la meilleure façon de l’utiliser. Le coach me dit souvent que dans certaines zones, il ne faut pas trop garder le ballon. En même temps, c’est une de mes caractéristiques de conserver la balle avant de servir mes coéquipiers, sans faire n’importe quoi », répond-il dans les colonnes de L’Équipe. Heureusement, il assure que ses coéquipiers ne lui reprochent pas ce genre de risque. « Pas vraiment. Mais je pense qu’ils prient pour que je ne perde pas le ballon. Je vais essayer de dribbler moins souvent, mais je le ferai quand même. Parce que ça fait partie de mon jeu. (…) La première chose que me demande Ancelotti, c’est d’accélérer le jeu. Je vais y parvenir, au fur et à mesure. »

Assoiffé de connaissance et d’expérience, il boit les conseils de son entraîneur, mais aussi de ses coéquipiers les plus prestigieux. « Ibrahimovic et Thiago Silva sont en train de me faire beaucoup progresser. (…) Ils me disent de jouer de façon tranquille. Avec eux, tout me semble plus simple », explique-t-il. Alors que certains se seraient avoués surpris d’un tel début de saison au sein de l’armada parisienne, lui garde la tête froide quant à ses performances. « Je crois qu’on m’attendait un peu au tournant, parce que je n’avais pas d’expérience en Serie A ni en Ligue des Champions. Moi, je sais que j’avance dans la bonne direction, en travaillant tous les détails à l’entraînement en écoutant avec humilité les grands joueurs qui m’entourent. » A lui donc de faire oublier sa mauvaise prestation à Porto ce soir à Zagreb, où il retrouvera le terrain pour la première fois depuis le 7 octobre.

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image