leral.net | S'informer en temps réel

PSG : l’énorme coup de gueule de Leonardo et Ancelotti

C'est peu dire que le PSG n'a pas apprécié l'arbitrage de Clément Turpin contre Montpellier hier soir (1-1). Leonardo et Carlo Ancelotti n'y sont ainsi pas allé de main morte après la rencontre.


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Novembre 2012 à 07:58 | | 0 commentaire(s)|

PSG : l’énorme coup de gueule de Leonardo et Ancelotti
C’est une scène plutôt surréaliste qui s’est déroulée sur Canal Plus à l’issue du match Montpellier-PSG hier soir. Leonardo est en effet intervenu au micro du CFC, en direct, pour réagir au match de son équipe. Mais c’est à une véritable diatribe à l’encontre de l’arbitre de la rencontre Clément Turpin qu’il s’est livré. Enervé, le directeur sportif du PSG n’a peut-être pas obtenu l’effet désiré sur le moment, puisqu’avec son accent brésilien, sa colère a souvent fait rire le public qui l’écoutait. Ce n’est pas pour autant qu’il n’en a pas remis une couche devant les médias en zone mixte.

« Ce n’est pas possible d’être content. Et c’est impossible de ne pas parler de l’arbitre. Si au bout de 10 minutes, on commence à jouer avec 10 hommes... L’expulsion est difficile à comprendre. J’ai vu les images. C’est l’attaquant de Montpellier (Gaëtan Charbonnier) qui commet la première faute sur Sakho. Après les deux joueurs s’accrochent le maillot. On demande toujours aux joueurs d’être professionnels. Tout le monde doit l’être. Les arbitres ne sont pas professionnels ! Je ne sais pas ce qu’ils font la semaine, s’ils travaillent aussi... », a tancé Leonardo. « Je n’ai rien contre Monsieur Turpin. Il a 30 ans. Il est jeune. Il a encore beaucoup de choses à apprendre mais c’est aussi l’arbitre qui a expulsé Ancelotti et Lavezzi à Ajaccio (lors de la 2e journée, ndlr). A la fin des 38 journées, c’est toujours la meilleure équipe gagne. OK. Mais pendant le parcours, c’est dur de vivre des situations comme celle-là » , s’est-il emporté. Il est rare de voir Leonardo perdre son flegme, mais cette fois-ci, l’expulsion de Sakho n’a pas été digérée.

Même son de cloche du côté de l’entraîneur Carlo Ancelotti en conférence de presse. « Je pense qu’il y a un problème avec Mr Turpin, qui nous a déjà distribué trois cartons rouges. Pourtant, je ne pense pas que nous soyons une équipe agressive. Au contraire, nous respectons nos adversaires. Les arbitres, nous respectons tout le monde. Mais je demande que nous soyons respectés à notre tour ! Car Zlatan (Ibrahimovic) prend deux matches (carton rouge contre Saint-Etienne), et on ne dit rien. Sissoko doit aller devant la commission et on ne dit rien (le milieu de terrain parisien fut coupable d’une faute contre l’ASSE qui ne lui avait valu qu’un carton jaune). Et ce soir (dimanche), Sakho se fait expulser, alors qu’il n’y a pas faute. Mais là je dis stop ! Turpin, il est jeune, et je pense qu’il veut trop être un protagoniste du match. Mais ce soir il a fait une erreur », a lâché Ancelotti. La théorie du complot est donc de sortie après le match nul récolté à Montpellier. Une manière d’éviter des questions un peu plus dérangeantes ou une colère justifiée ? En attendant, le PSG fait du surplace en L1 depuis deux journées.

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image