leral.net | S'informer en temps réel

PSG : les joueurs ont-ils vraiment reçu le message d’Ancelotti ?

Battus par Rennes (1-2), les joueurs du Paris Saint-Germain sont sortis du Parc des Princes têtes basses. Mais qu'ont-ils pensé de ce résultat alors que leur coach parle de crise ?


Rédigé par leral.net le Dimanche 18 Novembre 2012 à 11:39 | | 0 commentaire(s)|

PSG : les joueurs ont-ils vraiment reçu le message d’Ancelotti ?

Les réactions de Zoumana Camara et Sirigu après... par Foot_Mercato
Hier, en conférence de presse, Carlo Ancelotti n’a pas hésité à évoquer pour la première fois le mot « crise » au sortir de la défaite du Paris Saint-Germain contre Rennes (1-2). Des mots qui ont sans doute raisonné encore plus fort dans le vestiaire d’un groupe parisien qui est loin de dominer la Ligue 1 comme cela était attendu. Mais alors qu’ils ont l’art de répéter inlassablement les mêmes erreurs malgré quelques premiers avertissements (à Porto, à Marseille, contre Saint-Étienne), qu’en pensent les joueurs franciliens ?

Deux camps existent. Ceux qui n’hésitent pas à parler eux aussi de crise comme le gardien Salvatore Sirigu. « On n’est pas content, je l’ai dit. J’espère que c’est un accident. Mais ce n’est pas très positif. » Idem chez Blaise Matuidi. « Il faut se remettre en question parce que là, c’est vrai, ça ne va pas. Il faut se remettre au travail et espérer des jours meilleurs. » De son côté, Guillaume Hoarau ne cache pas que lui et ses partenaires n’ont pas vraiment été à la hauteur.

« On enchaîne les contre-performances. C’est vrai que c’est dur ce soir. On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. Le coach nous fait 100 % confiance et à partir du moment où on ne la lui rend pas, c’est normal qu’il souhaite que ça change. Avec deux expulsés côté rennais, on n’avait pas le droit de perdre ce match-là. On a eu pas mal d’occases, je sais de quoi je parle. Le groupe doit rester soudé. On voulait faire peur à ce Championnat et c’est vrai qu’on peut donner confiance aux équipes qui voulaient nous rencontrer. On savait que ce serait difficile parce qu’on est l’équipe à battre. Là, ça se confirme. »

D’autres, comme le capitaine d’un soir, Zoumana Camara, préfèrent tempérer la chose. « C’est vrai qu’au niveau comptable ce n’est pas terrible. Maintenant comme je le disais, il n’y a pas non plus le feu. C’est une alerte, mais il faut réagir au plus vite. La qualité intrinsèque des joueurs est là, mais ce n’est pas une addition de bons joueurs qui fait une équipe. On ne va pas parler de crise à chaque fois. » Et que dire de Javier Pastore qui a nié vivre une « période difficile » et pour qui Paris « a juste perdu un match ». À l’heure où Ancelotti a promis du changement, pas sûr que certains discours passent auprès du coach italien.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image