leral.net | S'informer en temps réel

PSG : quand le duo Ancelotti-Leonardo met de côté l’élimination...

Éliminé de la Coupe de la Ligue par Saint-Étienne hier soir, le Paris SG laisse filer l'un de ses objectifs en début de saison mais préfère positiver.


Rédigé par leral.net le Mercredi 28 Novembre 2012 à 09:32 | | 0 commentaire(s)|

PSG : quand le duo Ancelotti-Leonardo met de côté l’élimination...

Ancelotti : "déçu par le résultat, mais très... par Foot_Mercato
Décidément, le Paris SG de Carlo Ancelotti n’aime pas croiser la route de l’AS Saint-Étienne cette saison. Battus au Parc des Princes en Ligue 1 (1-2, 11e journée), les Rouge-et-Bleu ont encore déchanté face aux Verts hier soir en 1/4 de finale de Coupe de la Ligue (0-0, 5 t. a. b. à 3). Évidemment, la déception est palpable dans les rangs parisiens, d’autant que le club de la capitale a globalement maîtrisé cette rencontre. C’est ce qu’a préféré retenir le coach italien en conférence de presse d’après-match.

« Il nous a manqué un but quand nous avons eu l’opportunité de le faire. Le match des joueurs a été bon, on a fait ce qu’il fallait. Il y a eu de la qualité. On a joué une très bonne équipe, il fallait être méfiant sur la profondeur. Dans la performance, on a fait de belles choses, il a manqué le réalisme. Il y a encore beaucoup de matches à jouer. On perd une compétition mais il en reste encore trois autres », a-t-il lancé. Son directeur sportif Leonardo a tenu à peu près le même discours, ne lui tenant pas rigueur pour cet échec.

« Ce soir (hier), je n’ai rien à dire parce que l’équipe a très bien fait les choses dans un match difficile, contre une équipe très en forme. Quand on est éliminés, c’est toujours une déception, mais je n’ai rien à reprocher aux joueurs. Le match a été totalement contrôlé par le PSG pendant cent vingt minutes. Il nous a seulement manqué un but. En fin de compte, ça se joue sur un tir au but. Aujourd’hui, nous n’avons pas été fragiles », a-t-il déclaré avant de poursuivre. « Dans le vestiaire, l’équipe était très tranquille. Je ne peux pas considérer les choses négativement si l’équipe joue comme ça ».

Heureux de s’être rassuré sur le plan du jeu, le PSG en oublie presque l’essentiel. Avec une compétition en moins, l’écurie francilienne dit adieu à l’un de ses objectifs de début de saison. Surtout, elle tire un trait sur des matches qui lui auraient permis de continuer à faire tourner un imposant effectif, dans lequel certains éléments n’ont déjà pas un temps de jeu suffisant... L’essentiel est visiblement ailleurs. À Carlo Ancelotti de se débrouiller pour ne pas laisser filer d’autres objectifs d’ici la fin de la saison...

Alexis Pereira






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image