leral.net | S'informer en temps réel

PSG : un vestiaire de plus en plus divisé...

L'incompréhension entre les francophones et les non-francophones semble s'être installée dans le vestiaire parisien, qui n'affiche pas une grande cohésion.


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Décembre 2012 à 10:51 | | 1 commentaire(s)|

PSG : un vestiaire de plus en plus divisé...
Pas question d’aborder les questions au sujet de son avenir à court terme. Hier, en conférence de presse, Carlo Ancelotti s’est contenté de parler du match face à Porto et de revenir sur les résultats décevants du PSG. Il a actuellement d’autres chats à fouetter que son cas personnel. Et notamment la cohésion de son vestiaire. Car selon les informations de L’Équipe, le fossé se creuse semaine après semaine entre les joueurs français et francophones et les joueurs étrangers. La barrière de la langue est loin d’avoir été franchie, la faute à une assiduité toute relative aux cours de français proposés. Si Sirigu ou Maxwell s’expriment facilement dans la langue de Molière, les autres se contentent de l’italien et de l’anglais, ne facilitant pas la communication avec les Français.

Les dernières déclarations de certains joueurs français laissaient déjà entendre qu’il n’était pas aisé de bâtir un esprit de groupe avec de telles différences, surtout qu’en ce moment, les choix d’Ancelotti favorisent les non-Français. « Je vais peut-être prendre des cours d’italien si je veux jouer », a glissé un joueur sous couvert d’anonymat. Les clans se sont donc formés tout simplement et rares sont les joueurs capables de passer de l’un à l’autre. Deuxième problème, certains ont l’impression que Carlo Ancelotti privilégie le dialogue avec ceux qui maîtrisent l’italien plutôt que le français, ce qui ne facilite pas la vie de certains éléments comme Gameiro ou Hoarau, qui se sentent mis de côté par le coach parisien.

Autre dysfonctionnement, repéré par Le Parisien, les primes collectives n’ont toujours pas été fixées. Normalement, quelques joueurs sont désignés par le vestiaire en tout début de saison pour aller négocier les primes d’objectif (victoire en championnat, coupes, etc). Or, rien n’a été conclu. « C’est du jamais vu », souffle un joueur. Avaient été choisis pour négocier avec Leonardo sur ce sujet : Jallet, Camara et Bodmer. Ce dernier a jeté l’éponge, tandis que le premier cité ne semble pas avoir la confiance de ses partenaires pour mener à bien ce dossier. Entre incompréhension et tension, la vie du vestiaire parisien n’est pas particulièrement épanouissante.



1.Posté par tatao le 04/12/2012 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un grand marabou féticheur de passage a dakar, toi ki a de probleme o foyer, toi l'homme ki ne bande pas, toi ki riske de perdre ta femme ou tn homme, toi ki souffre de kiss ou de fibrome, ki na pas d'enfant, toi ki fume la cigarette san cess, rambi tapel o miracle; tres fort pour tt vos problemes de vie , problemes conjuguaux car dans 1 bateau il ny a k1 seul capitaine,probleme de santé, de voyage, d'argent, de travail, de mariage etc.......ne ve tu pa etre le roi de ta forèt mn lion ne laisse pas ta place tu demeure roi de la forèt mm malade? il fait des miracles, une solution a ttes vos difficultés de vie tel 77 198 94 27.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image