leral.net | S'informer en temps réel

Palla Mbengue, Pdg de « Lebougui voyage » : « En rentrant au Sénégal, j’avais tous les noms des personnes décédées à Mouna ».

Le Président directeur général (Pdg) de l’Agence « Lebougui voyage », Palla Mbengue est le premier sénégalais à déclarer publiquement que le nombre de compatriotes tombés à Mouna dépassait les 70. Il a été attaqué de toutes parts et traité de tous les noms d’oiseaux. Mais plus les chiffrent évoluent, plus on se rapproche du nombre qu’il avait avancé.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Octobre 2015 à 13:09 | | 11 commentaire(s)|

Palla Mbengue, Pdg de « Lebougui voyage » : « En rentrant au Sénégal, j’avais tous les noms des personnes décédées à Mouna ».
Dans un entretien accordé à nos confrères de L’Observateur, le patron de « Lebougui voyage » revient sur sa sortie dans la presse sur le décompte des morts de Mouna et le travail de la Cellule de crise après le drame. « Moi, je suis quitte avec ma conscience, parce que j’ai dit la vérité. Ce sont des choses que je maîtrise. Je ne parlais pas pour écœurer qui que ce soit. Mais je disais simplement la vérité. Et aujourd’hui, la Cellule de crise m’a donné raison », a dit le Pdg de « Lebougui voyage ». M. Mbengue de préciser : « J’avais la liste de tous les pèlerins morts lors de bousculade de Mouna. J’avais leurs noms, mais je ne voulais pas les publier, parce que cela ne relève pas de mes compétences ».

Pour avoir fait 21 ans dans le secteur privé du pèlerinage à la Mecque, il dit s’être fondé sur le pointage effectué à la Mecque pour avancer qu’il y a au moins 70 morts côté sénégalais dans cette bousculade. « Ce que j’ai dit est irréversible. Personne ne peut me démentir », insiste-t-il. A l'en croire, il y a beaucoup de flou dans la gestion de cette affaire au ministère des Affaires étrangères. Il y a des non-dits. "Il faut que les autorités disent la vérité aux populations", exhorte-t-il.

De l'avis de Palla Mbengue, sa sortie n’a pas été du goût des autorités. Pour cela, la Cellule de crise ne l’a pas associé à son travail. Toutefois, le Pdg de « Lebougui voyage » apprécie que la Cellule ait rectifié sur le nombre de mort avancé après sa sortie. « Ma sortie a été un déclic », dit-il avant d’ajouter que la Cellule aurait dû le contacter pour recueillir ses informations.

D’ailleurs, il plaide pour le maintien du commissaire général au pèlerinage pour qu’il mette de l’ordre dans le fonctionnement du pèlerinage, mais aussi dans l'octroi des agréments et réexaminer les quotas.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image