leral.net | S'informer en temps réel

Paludisme Youssou Ndour veut éradiquer l’anophèle avant 2015: “Moi je suis un gagneur…”

(APS) – L’artiste musicien Youssou Ndour a fait part lundi à Dakar de sa détermination à travailler pour l’éradication du paludisme, en relevant que cette perspective nécessite cependant une coalition sans exclusive de l’ensemble des couches de la société.


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Février 2010 à 03:45 | | 2 commentaire(s)|

Paludisme Youssou Ndour veut éradiquer l’anophèle avant 2015: “Moi je suis un gagneur…”
‘’Moi je suis un gagneur, quand je m’engage pour quelque chose, j’y vais jusqu’au bout’’, a lancé la star sénégalaise à l’occasion de la conférence de presse de lancement de la deuxième phase de la campagne Xeex Sibbiru (lutter contre le paludisme, en langue wolof).
‘’Chacun n’a qu’à jouer son rôle et on peut y arriver’’, de préférence avant 2015, date arrêtée pour l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), a ajouté Youssou Ndour, l’un des principaux acteurs de ladite campagne, déroulée en collaboration avec le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP).
‘’Nous tous dépendons des Millenium Goals’’, les OMD des Nations unies devant être atteints au plus tard en 2015. ‘’D’ici là, nous ferons tout pour éradiquer le paludisme et dupliquer cela (ce résultat) dans les autres pays’’, a indiqué le lead-vocal du Super Etoile de Dakar.
‘’Aujourd’hui, on parle beaucoup plus du paludisme dans les maisons et vraiment, on est en train de gagner la bataille’’, a-t-il dit non sans relever le fait que gouvernements et artistes ne peuvent pas, à eux seuls, éradiquer le paludisme.
Selon lui, ‘’il faut une coalition qui ferait qu’on aille très vite, en prenant des raccourcis’’.
‘’Dans tous les secteurs, nous avons ciblé une personne qui s’en occupe (de la campagne)’’, a-t-il précisé en donnant le nom du footballeur El Hadj Diouf, pour ce qui concerne le sport.
‘’Tout le monde vit le paludisme’’ au quotidien, de sorte que ‘’c’est une course contre la montre’’ que de sensibiliser les gens sur cette maladie, en particulier après les dernières inondations survenues lors de l’hivernage dernier dans la banlieue dakaroise, a-t-il fait valoir.
‘’Il s’agit d’éradiquer le paludisme. C’est possible, moi je sais que c’est possible. Il faut y aller’’, a plaidé M. Ndour, engagé depuis 2005 dans la lutte contre le paludisme, à travers notamment le projet ‘’Africa Live’’.
Youssou Ndour est aussi membre du Conseil d’administration de Malaria No More et ambassadeur à la fois de l’UNICEF et du partenariat Roll Back Malaria (Faire reculer le paludisme).
Un concours national de chant va marquer la deuxième phase Xeex Sibbiru, organisée en partenariat avec le PNLP, Malaria No More et Senegal Surround Sound. Il cherche à activer les secteurs clés de la société, pour élever le niveau de sensibilisation concernant le paludisme.
Le vainqueur de ce concours enregistrera une chanson contre le paludisme avec Youssou Ndour et Viviane, avant la production d’un album. De plus, le lauréat du concours va participer au concert organisé chaque année à Bercy (France) par Youssou Ndour.
BK/AD



1.Posté par diop le 23/02/2010 07:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je salue bcp l initiative de Youssou ndour et le staff charge pour la lutte contre le paludisme ,je pense k ces genres de maladie pour mieux les eradiquer il faut faire le choix sur des personnes comme lui: c a dire des personnes dont la societe en particulier, les jeunes s y referentet les prennent comme modele ensuite des personnes apolitiques .Toutes les stars k ca soit musiciens ,foot balleurs acteurs de film theatre etc doivent faire comme ce monsieur parcquil chante tout ent sensibilisant les populations .Youssou ndour a part la musique qui lui a donne sa celebrite ,il represente 1 grand homme au senegal et en afrique .Que le tout lui puissant lui aide a reussir ses projets et atteindre son objectif fixe pour cette campagne importante pour tous sans distinction d ethnie ni d appartenance politique surtout .De grace j invite tous a y mettre 1 apport materiel,financier,moral,d idee etc..............

2.Posté par MOYISE le 23/02/2010 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CATASTROPHE AU SENEGAL
Le ministre des Affaires étrangères quitte le gouvernement
par RFI

Aucune raison n'a été donnée pour expliquer le départ de Cheikh Tidiane Gadio, le seul ministre à avoir été maintenu à son poste depuis l'arrivée au pouvoir du président Abdoulaye Wade en 2000. Le ministre était réputé pour son professionnalisme. Il est remplacé par l’avocat Madické Niang qui occupait jusqu’ici le poste de la Justice.
Imprimer l'article
Envoyer l'article
Réagir à l'article

L'ex-ministre sénégalais des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio.
(Photo : AFP)
Cheikh Tidiane Gadio était le seul à être épargné jusqu’alors par les multiples remaniements ministériels que le gouvernement sénégalais a connu en neuf ans, et le seul, depuis l’alternance, à être resté à son poste au ministère des Affaires étrangères.
Cheikh Tidiane Gadio menait ses affaires discrètement mais avec une efficacité telle que le président Abdoulaye Wade aimait le présenter comme le meilleur ministre des Affaires étrangères de l’Afrique.

Reconnu pour son professionnalisme, Cheikh Tidiane Gadio a été à l’origine de nombreuses initiatives, notamment dans la résolution de crises. La dernière en date concerne les accords inter-mauritaniens, menés tambour battant, entre Dakar et Nouakchott en juin dernier.
Il y a deux semaines, Cheikh Tidiane Gadio a obtenu des Etats-Unis une convention d’aide au développement de 540 millions de dollars.

Agé de 53 ans, ce fils de notable a été professeur de journalisme et journaliste. Il s’est d’ailleurs toujours montré très à l’aise avec les médias, en wolof, en français ou même en anglais.
Pour beaucoup, l’annonce de son départ du gouvernement est une surprise. Il laisse en effet le dossier guinéen, très chaud, à son successeur.
Quelques heures avant son éviction, Cheikh Tidiane Gadio avait d’ailleurs rendu visite à l’opposant guinéen, Cellou Dalein Diallo, à l’hôpital principal de Dakar. Il n’avait alors pas souhaité s’exprimer sur son départ.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image