leral.net | S'informer en temps réel

Pape Alboury Ndao révèle : "Me Seydou Diagne m'a appelé au téléphone pour me menacer alors que j'étais dans un cimetière"

L'ex-administrateur provisoire de Dubaï port World a accordé une longue interview à EnQuête du jour. Malgré tous les déboires qu'il a connus dans le dossier Karim Wade (procès de Karim, menaces, protection policière), si c'était à refaire, Pape Alboury Ndao se dit déterminé à accepter la mission même avec un dossier aux enjeux plus importants que celui de Wade-fils.


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Mars 2015 à 13:23 | | 10 commentaire(s)|

Pape Alboury Ndao révèle : "Me Seydou Diagne m'a appelé au téléphone pour me menacer alors que j'étais dans un cimetière"
A nos confrères qui lui demandent s'il aurait encore trempé son nez dans un dossier comme celui-là, Pape Alboury Ndao répond sans hésiter : "C'est ce que j'ai dit à la barre. On m'aurait même donné un autre dossier avec des enjeux plus importants que celui-ci, je l'aurais pris avec la même manière, je l'aurais traité avec la même rigueur objective. Le seule différence, c'est que j'aurais exigé des conditions meilleures pour aller au bout de mon processus. Parce que, à ceux qui croient que je suis payé pour enfoncer Karim, que je ne connais ni d'Adam ni d’Ève et que j'ai rencontré une seule fois le jour de l'ouverture du procès le 31 juillet, je leur dirais de chercher la motivation ou le mobile. Celui qui cherche à faire ce genre d'ignominie doit avoir au moins une contrepartie financière ou autre", a dit Pape Alboury Ndao avant de poursuivre : "Pour votre information, jusqu'au moment où je vous parle, la provision de mes honoraires ne sont toujours pas payés. Nous avons été obligés d'avoir une ordonnance de taxe pour au moins disposer d'un titre de créance. Par ailleurs, je ne pense pas être fou au point de remettre en cause la crédibilité de mon cabinet que j'ai eu à bâtir depuis 2007 et qui m'a valu les félicitations notamment des inspecteurs des finances du gouvernement américain en charge du contrôle des fonds du MCC (Millenium challenge corporation, ndlr). De Londres jusqu'au Burkina Faso en passant par Luxembourg, la France, le Sénégal..., partout où j'ai eu à travailler vous ne verrez quelqu'un qui me connaît et qui puisse croire ou dire que M. Ndao est capable de ce genre de choses. Enfin, si c'était à refaire, j'aurais répondu aux menaces des avocats de Karim Wade par la voix de Mohamed Seydou Diagne qui m'a appelé au téléphone pour proférer des menaces et tenir des propos injurieux me traitant de tous les noms alors que j'étais dans les cimetières en train d'enterrer le père de mon beau-frère".

Quid des policiers collés à son dos en permanence ? "Ce n'est pas facile à vivre mais c'est inhérent à nos activités et à notre environnement. C'est peut-être lié au fait que pour des raisons purement subjectives ou politiques, il y a des acharnés qui peuvent poser certains actes, mais je suis motivé pour le travail pour lequel je suis formé. Je n'ai pas peur. On m'aurait confié un autre dossier avec plus d'enjeux, je l'accepterai sauf s'il y a des raisons d'incompatibilité ou d'indépendance. Autrement, rien ne m'émeut", conclut-il.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image