leral.net | S'informer en temps réel

Pape Diop : "Ce que cachent les retrouvailles libérales avec une Afp coquille vide et un Ps fractionné..."

Pape Diop veut voir le fils de Me Wade humer l’air de la liberté. Il l’a dit sans détour à Pape Cheikh Sylla. «(…) Le seul qui a la prérogative, qui doit dire aujourd’hui quand il sera libre, c’est le Président Macky Sall. Mais nous, nous aurions souhaité qu’il soit amnistié, parce que beaucoup pensent que Karim Wade est innocent».


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Juin 2016 à 03:35 | | 7 commentaire(s)|

A propos de la réunification de la famille libérale, Pape Diop dit haut et fort que ce n’est pas inscrit dans son agenda. «Ce n’est pas à l’ordre du jour», a martelé Pape Diop qui dit, tout de même, respecter la position de ceux qui travaillent à cela, parce que ce sont des partis souverains.



CE QUE CACHENT LES RETROUVAILLES LIBERALES…

Pour Pape Diop, ces retrouvailles sont agitées par le régime de Macky Sall qui veut en faire une bouée de sauvetage. Si Macky cherche à se faire d’autres alliés, c’est parce que derrière les apparences du référendum du 20 mars, la réalité est autre. «En vérité, le Président Macky Sall sait qu’il n’a plus de majorité. Tout le rapprochement qu’il veut faire avec le Pds découle de ça. Ses principaux soutiens, l’Afp et le Parti socialiste sont dans des difficultés. L’Afp a été vidée par Malick Gackou, quoi que l’on dise. L’Afp n’est plus qu’une coquille vide. Le Ps est aussi traversé par un autre courant, avec Khalifa Sall, Aissata Tall Sall et autres. Sans compter les autres jeunes qui vont se démarquer de ces partis-là. (…) Macky Sall ne peut plus se contenter de ses alliés pour un second mandat. Avec l’équipe qu’il a, c’est sûr qu’il va à la dérive. Il le sait et c’est pourquoi, il fait toutes ces manœuvres pour asseoir une autre coalition capable de lui donner la victoire en 2019».



Madou Mbodj (jotay.net)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image