leral.net | S'informer en temps réel

Par conviction......Ces ministres plus politiciens que ministres !

Macky Sall aurait ramassé le pouvoir en profitant d’une situation de martyre et de révolte contre la dévolution monarchique du pouvoir. Son parcours de la Direction de Pétrosen à la Présidence de la République, en passant par la Primature et le Perchoir de l’Assemblée nationale n’a point été épique : il n’a connu ni la torture, ni l’ostracisme encore moins la prison. Il a vaincu sans péril, triomphant sans gloire. Il ne draine pas des foules spontanées, mais des masses mobilisées par des responsables politiques qui jouent leur va-tout.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Juillet 2015 à 03:46 | | 47 commentaire(s)|

Si des Sénégalais jurent qu’il de ne aura un second mandat, c’est en raison de la fragilité de son régime et de ces responsables politiques, députés et ministres qui n’arrivent pas à convaincre.

Pratiquement personne ne connait les ministres de Macky Sall. Ils se claquemurent dans leurs espaces douillets avec un personnel soumis et un cabinet aux ordres, se donnant fièrement l’image de monarques qu’encadre un protocole de prestige souvent devancé par des saltimbanques de la parole. Ils ne sont guère au front. Leurs ministères sont invisibles dans l’œuvre collective de construction nationale et de la, ils ne font pas la fierté de la Nation, mais celle de leurs familles, parents et amis.

Dans les régimes ancrés dans le territoire national, les responsables politiques sont localisés, selon une assiduité qui rend compte de leurs liens inextricables au parti, au système dirigeant et aux militants de bases.

Malheureusement, avec Macky Sall, les ministères les plus stratégiques sont dirigés par des novices qui ne font aucun effort pour illustrer leurs génies et qui éprouvent de la peine à s’enraciner. Ceux qui ne sont pas ministres et qui vont au front, députés, D.G de Sociétés ou PCA, ont une identité qui se confond avec la pire des comédies. Ils sont impertinents, parfois arrogants, voire agaçants, ne diabolisant que le régime de Macky Sall et Macky Sall lui-même.

Ils ne perdent rien, étant au pouvoir et jouissant de l’avoir. N’a-t-on pas vu un D.G qui, au large de l’océan, ne cesse de distribuer des billets de banques sur fond de millions sans que Macky Sall, chantre autoproclamé de la gouvernance sobre n’en soit ému, comme il ne le fut point quand ce député-vice- Président de l’Assemblée nationale, en plein congrès, fait également voltiger des billets de banque, heurtant toute une Nation.

Macky Sall a peu de députés, de responsables politiques et de Ministres conscients de leurs responsabilités. Il n’a que des politiciens, prêts à tout pour conserver leurs sinécures.

Et pourtant, dans les démocraties responsables, une personne a peur et est inquiète quand elle est nommée ministre parce qu’elle pense aux obligations de résultats et de comptes rendus. Mais au Sénégal, la personne pleure de joie, quelle que soit le ministère qui lui est confié. L’essentiel est d’être ministre et le tour est joué.

Ces ministres sont loin de la vision technocratique attendue d’eux. Ils ne sont que des politiciens et c’est le Sénégal qui perd du temps, recule quand les autres se dépêchent !
Pape Alé Niang Dakarmatin.Com






Hebergeur d'image