leral.net | S'informer en temps réel

Par devoir de vérité et d'amitié ( Réponse de Aziz Diop à Sonko )

Mon cher Sonko, dans des articles publiés ce jour dans plusieurs sites sénégalais, votre notabilité s’est livrée à des attaques «ad hominem» contre un de nos frères de parti, Samuel Sarr.


Rédigé par leral.net le Samedi 11 Mars 2017 à 08:12 | | 0 commentaire(s)|

Par devoir de vérité et d'amitié  ( Réponse de Aziz Diop à Sonko )
Vos propos, essentiellement basés sur la rumeur et les perceptions personnelles, nous surprennent de la part d’un homme qui a assumé les plus hautes fonctions de l’État et qui appelle à une unité de l'opposition pour ensemble batailler contre le seul et unique adversaire, le pouvoir de l'Apr dont vous êtes aujourd'hui une des victimes bien après nous, du Pds.

Dans votre sortie, vous affirmez que Samuel Sarr en tant que DG de la SAR a été épinglé par l'IGE alors que pour votre information, ce dernier n'a jamais été directeur général de la SAR.
Votre sortie est inopportune et dans votre démarche de tous les jours, vous vous en prenez au Pds et à ses leaders. Vous ne nous épargnez jamais et pour rappel, votre déclaration sur la sortie de prison de Karim Wade.

Comprenez que le Pds est la première force politique du pays et vous ne pouvez pas vous allier avec nous et nous tirer dessus à chaque fois que vous prenez la parole publique. Samuel Sar a été un excellent dirigeant et cela vous pouvez le demander aux cadres et agents de la Senelec et a osé démissionner de son poste quand il avait des divergences avec le PM d'alors, ce qui est rare dans notre pays.

Je suis d'accord avec vous que le calendrier judiciaire que le pouvoir impose à ses adversaires est le vrai hold-up démocratique mais ce n'est pas une raison de vouloir stigmatiser le Pds et ses leaders.
Vous n'aviez rien dit. Ce qui vous arrive ainsi que les alliés d'hier du pouvoir et témoins passifs, c'est ce que disait le Pasteur Niemöller:

"je n'ai rien dit"

"Quand ils sont venus chercher les communistes, Je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste
Quand ils sont venus chercher les juifs, Je n’ai rien dit, je n’étais pas juif
Quand ils sont venus chercher les catholiques, Je n’ai rien dit, j'étais protestant..."


Quand ils sont venus prendre Bara Gaye, Amadou Kane Diallo, Thierno Ousmane Sy, Condetto Niang, Ndeye Khady GUEYE , Karim Wade, Bara Sady, Abdoul Aziz Diop, Aida Ndiongue, Amadou Sall, Samuel Sar, Toussaint Manga, Oumar Sarr, Victor Sadio Diouf, Amina Sakho, Amina Guirane, Massaly et tant d'autres car la liste est longue, vous n'avez rien dit.

Maintenant pour éviter qu'on vienne chercher le reste des opposants et qu'il ne reste plus personne pour dire quelque chose, il faut bannir les attaques contre ceux du Pds et mutualiser nos forces pour gagner la bataille des législatives et l'unité de l'opposition.

Samuel Sar comme les autres leaders du Pds ne sont pas et ne doivent pas être vos cibles.
A bon entendeur.
Aziz Diop
Secrétaire général des cadres du PDS