leral.net | S'informer en temps réel

Paralysie du secteur de la santé au Sénégal : Une grève de 48h prévue à partir du 29 septembre


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Septembre 2016 à 15:07 | | 1 commentaire(s)|

Paralysie du secteur de la santé au Sénégal : Une grève de 48h prévue à partir du 29 septembre
Les membres du Syndicat de la santé dans l’action unitaire (2Sau), qui regroupe les syndicats que sont le Sames, le Syntras, le Cnts/ Santé et le Sud Tm, vont passer à la vitesse supérieure en paralysant le système de la santé. « Les Syndicats de la santé dans l'action unitaire (2SAU) décident de mettre en œuvre leur deuxième plan d'action qui va commencer par une grève de 48 heures à partir du 29 septembre 2016 et va finir par une marche de tous les professionnels de la santé au mois de décembre », a annoncé le Dr Boly Diop, secrétaire général du Sames, lors d’un point de presse organisé ce matin par l’Ordre des médecins.

Face à la presse le Dr Boly Diop et ses camarades ont dénoncé la concrétisation de la signature des deux protocoles d’accord que le gouvernement a signés avec le Sames et la fédération de la Santé signé depuis le 29 avril 2014. « Depuis l’accession du Président Macky Sall au pouvoir, nous n’avons pas cessé de dialoguer et de discuter pour éviter, au maximum, la confrontation », a tenu à signaler Dr Boly Diop qui regrette : « Devant nous, nous avons des gens qui n’ont pas compris notre démarche et le fondement de cette démarche, c’est la population ».

Très en verve, Souleymane Joe Mané, secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de la santé (Syntras) soutiendra, de son côté, qu’ils sont prêts à aller jusqu’au bout de cette « bataille » pour la satisfaction de leurs revendications, quitte à y laisser des plumes. « Nous sommes décidés à faire, résolument, ce combat ; nous savons que nous avons en face un gouvernement qui licencie et qui radie des agents de la fonction publique, mais nous sommes prêts à payer le prix », a-t-il dit très déterminé.

Les médecins demandent, entre autres revendication, le traitement des dossiers d'avancement et de titularisation des agents de la santé, la désignation immédiate d'agents de santé pour la commission médicale du pèlerinage à La Mecque et la suspension de la fourniture d’électricité et d’eau des structures sanitaires.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image