leral.net | S'informer en temps réel

Parce qu’il ne nourrit pas la famille comme ses frères expatriés en Europe : Elle ne veut pas de son fils aïné à la maison

Ibrahima Niang, 48 ans et marié n’est plus aimé de sa propre mère. Salimata Diallo ne veut plus de lui à leur maison sise Hlm 6. Elle le veut hors du domicile parce que bien que tôlier de profession, "Ibrahima ne contribue pas aux charges de la famille comme ses frères qui sont en Europe". Dès lors, tous les moyens sont bons pour le chasser de la maison. Quitte à le mettre en mal avec la police. C’est ce que Salimata a visiblement fait.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Avril 2009 à 13:30 | | 2 commentaire(s)|

Parce qu’il ne nourrit pas la famille comme ses frères expatriés en Europe : Elle ne veut pas de son fils aïné à la maison
En tout cas, le tribunal des flagrants délits a estimé hier, ses accusations trop légères pour condamner son fils qu’elle poursuit "pour menace de mort et injures publiques". Il l’a relaxé au bénéfice du doute. Et pas contente de ce verdict, la mère a tenu à dire au tribunal « mbirmi jeexul dinguèma jisaat leegui », (l’affaire n’est close, vous me reverrez bien encore). Parce que ce qu’elle cherchait n’est pas la condamnation en prison de son fils aîné, mais que le tribunal le chasse de la maison et l’interdise d’y reposer pied. Ce que le juge n’a pas fait.

En effet, d’après la maman, son fils l’a menacée de mort et injuriée devant toute la famille. Mais le prévenu la regarde droit dans les yeux et répond : « Comment pouvez-vous comprendre que le fils aîné de la famille que je suis puisse menacer de mort ma propre mère et l’injurier. Ecouter, je suis chez moi, mais on ne veut pas de moi là bas. Or, je ne peux avoir plus de paix ailleurs que chez moi ». Le prévenu explique que tout est parti de l’utilisation de la lumière à la maison. Un jour, il s’est levé à 6 heures du matin. Mais au moment où il faut se laver dans les toilettes, sa maman est venue éteindre la lampe dont l’interrupteur se trouver à l’extérieur des toilettes. A la sortie de la salle de bain, il a prié sa mère de ne plus éteindre la lumière quand il se lave, car les toilettes n’ont pas de fenêtres pour s’éclairer à la lumière ambiante. Mais comme réponse, la mère est partie à la police qui a cueilli manu militari, Ibrahima "pour injures publique et menaces de morts à ascendance". Mais le tribunal n’y a pas cru.

Amphal AIDARA ferloo.com



1.Posté par Maabal Faayida le 16/04/2009 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est possible car au senegal les gens sont tellement chiches qu'ils ne sont meme pas en mesure de contribuer pour la famille.J'en connais beaucoup.

2.Posté par Boy Yoff le 16/04/2009 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce monsieur qui n'est pas en Europe est certainement celui qui va l'assister quand elle tombe malade et peut qui acheminera son corps à la morgue pendant que les autres sont à mille lieux...

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image