leral.net | S'informer en temps réel

Parcelles-Cambérène : Trois scootéristes tués en 48heures

Le premiers accident est l’œuvre d’un « car rapide » qui a écrasé un scootériste, dans la nuit du samedi au dimanche dernier, vers 4heure du matin, à hauteur du pont Sénégal 92. Le second, une collision entre un bus « tata » et un scooter, samedi à 19heures ; le conducteur est mort sur le coup ainsi que la dame qu’il transportait.


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Décembre 2011 à 10:10 | | 1 commentaire(s)|

Parcelles-Cambérène : Trois scootéristes tués en 48heures
Selon certaines sources le premier accident qui a eu lieu aux environ de 4heures du matin a vu un « car rapide » immatriculé DK 7132 C, roulant à tombeau ouvert dans le sens Dakar-Parcelles assainies, finir sa course sur une sorte d’épave de scooter qu’il a violemment percuté. Sous le coup de la violence du choc, le conducteur a rendu l’âme sur le coup. Le chauffeur du « car rapide » M. Ndiaye a été interpellé et placé en garde à vue au commissariat des Parcelles Assainies et devrait être déféré ce matin au parquet.
Pour ce qui est du second accident, les témoins renseignent qu’il s’est produit sur l’autoroute à péage, à hauteur du croisement Cambérène. « Le bus roulait dans le sens Dakar-Pikine, le scooter, dans le sens contraire », nous confie une passagère du bus, non sans incriminer le chauffeur du bus « tata »en ces termes : « Depuis l’école normale supérieure, les passagers n’ont pas cessé de se plaindre de l’excès de vitesse du chauffeur qui a fait la sourde oreille. » Selon elle, l’accident s’est produit très vite. « Nous avons été alerté par les freins et les effets du choc. Le conducteur du scooter et la dame qu’il transportait ont été tués sur le coup et la scène était difficile à voir. » A la suite de l’accident, le conducteur du bus, pris de panique, a pris la tangente. « Je ne saurais vous dire s’il a été rattrapé, car nous avions été amené à descendre du bus. »
Selon nos interlocuteur, "force est de constater qu'aucune des trois victimes ne portait, par devers elle, un casque de sécurité, au moment de ces accidents".



1.Posté par ARNOLD le 12/12/2011 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Kusi déé rek nopalou. Il ne sert à rien d'être têtu comme une mule, surtout quand il s'agit de ta sécurité. Au Sénégal, surtout à Dakar, Je crains plus les scooter que les cars rapides en traversant la chaussée. Et le pire est à venir quand les feux de signalisation seront fonctionnels.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image