Leral.net | S'informer en temps réel



Paris : Des Sénégalais ont battu le macadam pour réclamer l’égalité des langues au niveau des médias d’Etat

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 28 Juin 2010 à 05:53 | Lu 1191 fois

Hier samedi 26 juin 2010, des immigrés sénégalais vivant en France ont appelé, à Paris, les autorités de leur pays à mettre en place les conditions devant permettre une totale égalité des langues nationales au niveau des médias audiovisuels publics, notamment la télévision nationale, RTS1.


Paris : Des Sénégalais ont battu le macadam pour réclamer l’égalité des langues au niveau des médias d’Etat
Battant le macadam des Champs Elysées au Consulat du Sénégal à Paris, ils réclament l’égalité, au droit à l’information et à la promotion des langues nationales. Ces Sénégalais vivant dans l’Hexagone estiment que la plupart des langues nationales codifiées au Sénégal sont aujourd’hui reléguées au rang de simple faire valoir au profit exclusivement du Français, langue officielle, et du Wolof.

« Il y a une très grande frustration de la part des citoyens que nous sommes et qui avons constaté que deux langues dominent au niveau des médias audiovisuels publics, en particulier la télévision nationale », déclare A. T. Guissé, notre source.

Les télévisions africaines, la RTS1 notamment, ayant fini d’inonder la plupart des foyers des immigrés en France, ils estiment que la télévision devrait, dans ce cadre, participer à rapprocher les fils d’immigrés de leur pays d’origine.

« Aujourd’hui, l’audiovisuel a changé de visage car la RTS est regardée partout à travers le monde. Alors pour nos enfants, nous avons besoin d’un rééquilibrage dans le temps d’antenne accordé aux langues nationales », ajoute-t-il avant de soutenir que « chaque Sénégalais devrait se reconnaître à travers les programmations de la télé nationale ».

Ils ont déposé leurs cahiers de doléances au Consulat entre les mains du Consul et promettent de remettre ça le 24 octobre prochain si rien n’est fait. « Une manifestation de grande ampleur » est donc prévue à la Place de la République ou au Trocadéro, afin de sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur le bien-fondé de leur revendication et de faire plier les responsables de la télévision nationale sénégalaise.

visitez ferloo.com


1.Posté par bissab le 28/06/2010 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Capter la Télé gambienne, vous verrez que c'est dans le pays de Yaya Diémé que l'équilibre social a fini de toucher toutes les couches sociales, les tehnies, bref Tout avec un T majuscul. Au Sénégal, même si tu es étranger et tu parles bien le wolof, tu es mieux considéré que le sénégalais pur et dur, qui malheureusement ne parle pas bien cette langue.

2.Posté par biri biri le 28/06/2010 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais il y' a mille langue au Sénégal vous voulez que chacune des ces lanques ai une heure d'antenne ? bou léne gnou sonale waye !dites à aussi aussi d'enlever le wolof sur la lanque Sénégal et de mettre toutes las langues du pays !!

3.Posté par bsa le 28/06/2010 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai au Sénégal il n'y a que le wolof et les autres langues sont ignorées alors que la plupart des sénégalais sont des pulars perdus, complexés et transformés en wolofs. Les autres langues sont complétements ignorées. A la télévision, il n'y a que le wolof. Je me souviens, il y 'avait une très bonne émission en pulars sur l'islam le vendredi qui a été éliminée alors que toute la journée du vendredi est consacrée à des émissions en wolof sur l'islam. Ce n'est pas du tout normal alors que les autres langues aussi ont droit à une part à l'antenne. Ces commentaires ne sont pas fait par extrémisme mais ce n'est qu'un simple constat.

4.Posté par djolof man le 28/06/2010 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wolof forever, pour votre interet parler wolof c mieu pour tout le monde;meme les chinois parlent wolof mintena;si vous voulez rester dans votre coin ben tanpis pour vous hein,
vous etes trop mal civilisé et khayadi

5.Posté par Fatou le 28/06/2010 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Certes il y a une part de vérité mais n'exagérons pas... Il y a un bon compromis au Sénégal, un compromis naturel, si la majorité parle Wolof c'est huper bon pour le pays car la langue est et avant tout un moyen de communication.Je ne pense pas qu'il faille en faire un problème au point d'organiser des marches, ce sont nos amis al puular qui font ça par ethnicisme et egocentrisme. Le débat est ailleurs..

6.Posté par matar le 28/06/2010 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CE QUI S'EST PASSE EN FRANCE, C'EST CE QUI SE PASSERA AU SENEGAL.

Le français n'était que la langue de l'ILE DE FRANCE. Il y avait d'autres langues en France comme l'OCCITAN, le BRETON, le BASQUE, le PROVINCAL, l’ALSACIEN ou encore le CORSE !
Le FRANCAIS a fini par dominer toutes les autres langues.
Aujourd’hui encore, des français parlent deux langues, (français et breton ; français et alsacien, français et basque ; français et corse etc ). Entendez vous des français dire qu'il faut mettre sur le même pied d'égalité toutes le langues parlées en France ?
Ce que vous dites est idiot !
Une langue vit, Elle occupe des "espaces" au fur et à mesure qu'elle est parlée. Ce n'est pas un Etat qui en décide. Si la majorité des Sénégalais parlaient PULAAR, la langue des médias serait le pulaar !
Il en est de même du SEREER, du BASSARI, du DIOLA etc ....
Aujourd’hui, c’est indéniable que la majorité des Sénégalais parlent Wolof ; moi même je suis Pulaar, mais je parle PULAAR et WOLOF, comme beaucoup de mes compatriotes.
La vraie bataille n’est pas là. Il nous faut nous battre pour avoir des TELEVISIONS LOCALES, dans les différentes régions « linguistiques » du Sénégal, comme les radios locales de la RTS.
Une télé dans le Nord, une autre dans le Sud, dans l’Est, le Centre etc, qui travailleraient plus dans les langues locales, et qui seraient disponibles sur le satellite ; cela multiplierait les choix.
Vous ne pouvez pas dans un pays ou la majorité des citoyens parlent le wolof, demander une égalité parfaite entre les langues ! L’histoire vous démentira un jour ou l’autre.
Dans une ou deux générations, tous les Sénégalais parleront WOLOF, même si la langue la plus parlée en Afrique de l’Ouest restera le PULAAR, ou ailleurs en Afrique, le SWAHILI, le ZULU, le LINGALA.
Le Sénégal, culturellement, est un cas particulier : TRES LONGUE DOMINATION ARABO-BERBERE ; LONGUE DOMINATION COLONIALE FRANCAISE. Les séquelles sont là. On les vit tellement qu’on ne s’en rend même plus compte. Les vêtements arabes et occidentaux, les chaussures arabes et occidentaux, la coiffure arabe et occidentale, les religions arabe et occidentale ; le comportement arabe et occidentale, la langue arabe et occidentale, la culture un mélange « d’arabité » et de « francité ». De nous même, de l’héritage de nos aïeuls, il ne reste presque plus rien !
On ne refait pas l’histoire ! On ne commande pas l’histoire ! le temps et les hommes s’en chargent naturellement !

7.Posté par nslo le 28/06/2010 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mouwaay yéneu am Diot waay. allez apprendre le Wolof si vous voulez en sortir si non nous les wolof nous allons vs montre comment marcher

8.Posté par Bozz le 28/06/2010 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai qu'il y à beaucoup d'étrangers en France.En ce qui concerne le Sénégal plusieurs ethnies y sont installés;Ce ne serai pas mal d'intégré des informations dans plusieurs langues nationales,et à n'importe qu'elle heure;mais noublions pas que l'essentielle des activités administratives est en français.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage