leral.net | S'informer en temps réel

Partez ! Qu’attendez-vous ? par Tamsir Ndiaye Jupiter


Rédigé par leral.net le Dimanche 24 Août 2008 à 10:32 | | 12 commentaire(s)|

Partez ! Qu’attendez-vous ?
C’est la honte. La mal gouvernance se manifeste au grand jour. Le terme « dépassement budgétaire » n’est qu’un euphémisme pour atténuer la désinvolture et la boulimie financière de ces sinistres ministres. Et que l’on ne dise point que Wade a eu le courage de mettre le scandale au grand jour. Il n’a pas le choix. Le FMI et la Banque mondiale ne laisseraient point passer cette louche pratique. Wade le sait très bien d’ailleurs. C’est pourquoi il anticipe pour donner l’illusion d’un praticien de la Bonne gouvernance. Mais l’histoire l’a déjà démasqué. Son régime est infesté de grands bandits à col blanc. Lui –même constatant que ses soucis d’argent étaient terminés, a pris gaiement pour lui palais et milliards, s’affichant tout crûment satrape, et, sans sourdines, il mène une vie de roi aux frais ahurissants du contribuable. Ses ministres n’ont alors fait qu’appliquer une pratique en cours dans l’univers agenouillé du sopi parce qu’ils ne sont nourris que d’enseignements et d’exemples mauvais en matière de gestion des affaires publiques.
Mais au -delà des questions techniques relevant du droit financier et de la machine administrative, la question est simple : qu’ont-ils encore fait de l’argent du contribuable ? Les ministres les plus cités sont ceux qui sont devenus richissimes. Certains, jusqu’en 2004 était des locataires. Devenus ministres, ils possèdent, en moins de quatre ans, des immeubles à Dakar et étendent la corruptibilité à tous les niveaux d’expression politique. Ce ne sont que des voleurs démasqués par l’alchimie de l’histoire. Mais ils ne démissionneront pas car la démission est l’apanage des hommes et des femmes d’honneur. Les ministères de l’Education, de l’Environnement, de la Santé, de l’Artisanat et surtout de l’Urbanisme et l’Habitat et celui de l’Hydraulique sont, entre autres les plus indexés. Ils ont géré des milliards du contribuable à leurs goûts. Alors on ne le dira jamais assez : les libéraux et leurs alliés ombrageux, s’attablent au pouvoir et mangent le pays. Et sous Wade un filou devient homme d’Etat et un condottieri qu’aucune vertu n’illumine devient Ministre d’Etat. Le ministère de l’Habitat, longtemps sous la férule du trotskiste Omar Sarr est l’un des plus scandaleux et celui dirigé par Monsieur Habib Sy est l’un des plus honteux.
On comprend alors pourquoi certains de nos ministres sont si étonnement riches. Ils trônent avec suffisance et arrogance, foulent aux pieds la morale et construisent sur le littoral des résidences d’un luxe insolent qu’ils cachent même à leurs militants et leurs parents qui en seraient ébahis. Jusqu’à Saint-Louis, jusqu’à Linguère, à Thiès, Dagana, à Kahone même, ils se tapent des villas parfois les pieds dans l’eau à quelques lieues où la pauvreté est affligeante. Aux Almadies, à Sacré cœur, à Hann plage, sur l’Avenue Cheikh Anta Diop, à Ngor, à Saly, à Somone, partout au Sénégal, ils rivalisent de luxe résidentiel alors qu’au fond ils ne sont que des maroufles qui volent par des alchimies budgétaires et des méthodes marginales et non réglementaires l’argent des Sénégalais. Ce qui révolte les citoyens, c’est surtout l’embourgeoisement spectaculaire des libéraux. On n’a pourtant point souvenance de méthodes aussi désastreuses et dévastatrices sous les socialistes. Il suffit de comparer les maisons des anciens ministres socialistes et même des progressistes et des jallarbistes qui ont été ministres pour savoir quel régime est plus voleur. La modeste et très effacée maison de Mamadou Lamine Loum est à deux pas de l’immeuble récent d’un ancien commis des postes devenu Ministre sous Wade. Vous vous rendez-compte ?
Comment dans un pays peut-on confesser la Bonne gouvernance par des pratiques frauduleuses dont la finalité est de bénéficier de marge et de reste pour soi ? Au moment où des pays africains rivalisent de transparence et d’orthodoxie budgétaire, n’est –il pas honteux que le Sénégal s’illustre par des détournements d’argent, des dépassements budgétaires, des surfacturations et des marchés de gré à gré où les ministres eux-mêmes gagnent de faramineuses et obscures commissions ? Omar Sarr, Habib Sy, Bécaye Diop, Souleymane Ndéné Ndiaye, Safiétou Thiam, Ousmane Ngom, ainsi que tous les ministres concernés doivent, pour l’honneur et pour l’histoire se démettre car la question n’est pas de savoir s’ils vont partir mais comment ils partiront. Il se susurre que le Ministre Omar Sarr est d’une richesse stupéfiante depuis l’avènement de l’Alternance. Il en est également ainsi de Habib Sy. Il faudrait d’ailleurs auditer tous ces ministres ainsi que tous ces gens du Sopi enivrés par l’argent devant lequel ils n’ont qu’un réflexe: s’en accaparer au plus vite et si Wade part, ils se cassent. Ils le disent même en privé. Imposteurs, manipulateurs obscures des finances publiques, boucaniers n’ayant aucun respect des règles de Bonne gouvernance parce qu’ils ne les connaissent pas, la richesse les a rendus fous, arrogants et vaniteux. Ils n’ont jamais su que la politique relève du sacerdoce et qu’elle comporte plus de sacrifice humain que de satisfactions financières.
Et puis dans ce pays, les corps de contrôle ne sont activés que pour solder des comptes. On ne fait aucune déclaration de patrimoine. Tout ministre voit en sa fonction non un sacerdoce mais une notoriété acquise qui insère dans les privilèges et la jouissance. Et les libéraux ainsi que leurs alliés chefs de partis transhumants n’entrent dans le gouvernement que pour quêter par des méthodes peu orthodoxes des liards. Qu’on les sanctionne, c’est bien. Mais que fera-t-on aussi de Wade qui a aussi ses histoires historiques avec l’argent ? Ce qui est sûr est que quand viendra un jour l’heure de comparaître, l’Histoire imprimera sur le dos de ces boulimiques : voleurs !

chronok_jupiter.doc chronok jupiter.doc  (26 Ko)




1.Posté par ZERO le 24/08/2008 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Jupiter! Vos chroniques dans Nouvel Horizon me manquent. J'espère qu'on aura encore le plaisir de vous relire. Courage!

2.Posté par ousmane Diop le 24/08/2008 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle écriture! Ki moy Jupiter : courage, intelligence, profondeur! Ses chroniques me réarment chaque vendredi!

3.Posté par GOR le 24/08/2008 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merçi Jupiter pour ton courage, l'histoire le retiendra qu'un certain Jupiter a osé parlé et en temps réel; quant à ceux qui nous gouverne, je dirai que c'est nous qui les ont élu pas par erreur mais en toute confiance et c'est eux qui n'ont pas mérité cette historique confiance.
Jupiter, badola même s'il se lave avec de la lavande restera toujours badola . Ma trés morale grand-mère disait: Wèt goré, wetelikou goré.

4.Posté par Lectrice le 25/08/2008 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Jupier! c'est cela un vrai journaliste, mais pas ceux qui "germent" actuellement dans les rédactions, nuls, bonimenteurs, partisans. Nous avons besoin de tel article, vrai, clair, concis et cohérent. Autant ceux qui nous gouvernent sont sans classe autant les journalistes le sont de plus en plus, c'est encourageant de lire un article de cette facture.

5.Posté par KEBA le 26/08/2008 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo et merci encore. J'espère que c'est très claire pour tout le monde.
Il est temps de former une union nationale et d'arrêter de créer des parties politiques divisés. Pour un pays de 11 millions d'habitants on compte une centaine de parties c'est hallucinant. L'opposition ne devait pas boycoter les élections législatives.
Que le bon dieu nous benisse.
Keba

6.Posté par KEBA le 26/08/2008 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo et merci encore. J'espère que c'est très claire pour tout le monde.
Il est temps de former une union nationale et d'arrêter de créer des parties politiques divisés. Pour un pays de 11 millions d'habitants on compte une centaine de parties c'est hallucinant. L'opposition ne devait pas boycoter les élections législatives.
Que le bon dieu nous benisse.
Keba

7.Posté par Badiane le 27/08/2008 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enfin !

8.Posté par Gorgui le 28/08/2008 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo TJN!! La limpidité et la clarté de ton propos n'ont dégale la pertinence et la calirvoyance de tes analyses.Je pourrais être subjectif dans mon post étant un de tes amis depuis l'UGB, mais je reconnais là ce que disais de toi l'une de tes professeurs :"etudiant époustouflant d'intelligence".....

Pour en revenir au sujet, c'est là un mal qui gangréne notre société jusque dans ces racines, car aprés l'annonce de nommination d'un ministre, c'est toute sa famille et ses proches qui entament une danse endiablée, pensant déjà à leur changement de statut, aux prébendes, aux "mathiates" et autres à côtés que conférent ce poste.

Et viennent les conseillers"lékkal gaw", "profites en","tabaxal ay keur",en lieu et place de sermons sur la bonne gouvernance, la bonne gestion,etc...

Ce qui est en ces arrivistes, ces vautours, ces vampires, qui sucent nos deniers est enfouis(et même pas profond) en presque tous les Sénégalais:confondre un poste électif en un "ngour" pour s'enrichir et changer de statut...

Le mal est plus profond qu'on ne le penses, et il faut une nouvelle vague de dirgeants, intégres, honnêtes, courageux pour prendre le teaurau par les cornes et faire une opération "Mains propres" et nettoyer les écuries d'Augias, où des rats sortiront de trous inattendus.....

Bonne continuation ex habitant de keebaaluya!!!

9.Posté par mom bju le 23/09/2008 06:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

encourageante chronique ...
alhamdoulilah , nous ne sommes finalement point aussi taré que voudrait nous caricaturer l'image des journalistes . brillante analyse , DIEU fasse que les journalistes s'inspire de la "pisse" intellectuelle de "jupiter ".
bel article ....

10.Posté par COQ le 17/10/2008 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TRES BIEN ANALYSEE CETTE SITUATION NE DOIT PLUS PERDURER
JE RECONNAIS LA PLUME D'UN SICAPOIS TENACE INTRAITABLE IRREDUCTIBLE ALLEZ MON AMI LE COQ SAUTUE ET IL AVANCE

11.Posté par cheiklh ndiaye le 14/08/2009 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si si c mon frére.Une fierté pour la famille!et je serai son successeur au poste de meilleur journaliste du sénégal.Parole de ndiayene!!!

12.Posté par ibrahima Diouf le 09/11/2011 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis impressionné par la qualité , le courage et la pertinence de ce texte: à genou, je dis bravo, merci et félicitation à tamsir ndiaye jupiter

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image